Une soirée de la SACEM durant la 4ème édition de Visa for Music

5437685854_d630fceaff_b-
630
Partager :

Pour sa 4ème édition, Visa for Music et la Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique (SACEM), en partenariat avec IOMMA, AME et Babel Med organisent la soirée des marchés le jeudi 23 novembre prochain au théâtre national Mohammed V à partir de 19h

La scène accueillera en concert le projet musical Gnawa Racines. La chanteuse capverdienne Elida Almeida proposé par le marché de la musique « Atlantic Music Expo du cap vert » (AME), le trio réunionnais Lo Gryo proposé par « le Marché des Musiques de l'Océan Indien - Indian Ocean Music Market » (IOMMA - Ile de la Reunion), le groupe français Siska proposé par « le Babel Med France » seront aussi de la partie pour communier avec le public présent.

Gnawa Racines est un projet musical qui explore les origines Gnawas, une rencontre avec les mélodies et rythmes d’Afrique et l’occident. Cette fusion entre l’origine et aujourd’hui produit une expérience esthétique unique. Hassan Boussou réunit autour de lui des musiciens experts dont le parcours musical très riche et varié.

Quant à Elida Almeida, c'est une capverdienne qui a fait ses premier dans les églises, ou encore à la radio locale. Avec sa voix joueuse, encore juvénile, elle chante du blues, reprend les rythmes traditionnels de l’archipel sahélien, imprégnés d’accents pop, mais aussi de l’esprit des iles d’Outre-Atlantique.

Siska est un groupe qui fait du hip-hop, de la folk et du soul. Siska frappe surtout par la voix singulière et forte de la chanteuse. Le groupe écume les scènes et festivals du monde entier depuis les années 2000, imposant sa présence de New York à Berlin, en passant par Oran, Budapest et Tokyo.

Et enfin Lo Gryo est le nom donné à une énergie créatrice musicale venue de l’ile de la Réunion. Il a été créé en 2007 par Sami Pageaux-Waro et Muc Joly. Le duo de musiciens deviendra un trio avec Bruce Nauroy aux platines. Ses orientations musicales très variées, entre musique Maloya, Gnawa, Salegy, combine également du traditionnel jazz et électro.