Vernissage à Casablanca de l'exposition Arkane Afrika

5437685854_d630fceaff_b-
604
Partager :

Cette exposition de l’art contemporain en Afrique met en valeur, outre la peinture, cinq expressions artistiques: la sculpture, la photographie, la vidéo-artistique, l’installation et la performance

Le vernissage de la quatrième édition de l'exposition ‘’Arkane Afrika’’, vitrine internationale de l'art contemporain du continent et de ses diasporas, a eu lieu, ce mercredi 3 octobre, au centre culturel de la fondation Mosquée Hassan II à Casablanca, en présence d’une pléiade d’artistes.

Initiée par l’association Arkane pour la promotion de l'art et la sauvegarde du patrimoine sous le thème "L’Afrique en marche, Quel cap pour quelles performances ?", cette manifestation est organisée en marge du Festival international de la mode africaine "FIMA", parrainée par Alphadi, l’un des plus grands ambassadeurs de l’art et la culture africaine dans le monde.

Cette exposition de l’art contemporain en Afrique met en valeur, outre la peinture, cinq expressions artistiques: la sculpture, la photographie, la vidéo-artistique, l’installation et la performance.

Le président de l’association Arkane, Abderrahmane Ouardane a fait savoir que cette manifestation, qui fera également escale à Dakhla, constitue une plateforme artistique ayant pour but de réunir les artistes africains du continent et de la diaspora, d’ouvrir le dialogue d’un continent et de favoriser de nouvelles initiatives contemporaines inventives.

"Arkane Afrika" est le fruit de nombreuses résidences collectives d’artistes qui se rencontrent pour travailler en eurythmie, dans le but de donner naissance à des œuvres artistiques dépassant le cadre de la scène contemporaine d’Afrique, a-t-il affirmé, notant qu’il s’agit d’une oeuvre universelle qui juxtapose et unit tous les artistes de tous les Sud dont les confins s’entrelacent, s’hybrident et se métissent.

Pour sa part, l’artiste burkinabais, Souleimane Barry, a indiqué dans une déclaration similaire que le voyage et les silhouettes de personnes en marche constituent la thématique de son travail avec lequel participe à cette édition qui constitue aussi l’expression d’un hommage très singulier rendu à la créativité africaine.

Certains produits de l’artisanat marocain, notamment les théières, ont aussi inspiré les œuvres exposées, a-t-il expliqué, ajoutant que le message à faire passer est de permettre à l’humanité de se rassembler, en allant au-delà des frontières à la découverte d’autres cultures.

"Arkane Afrika" regroupe des artistes africains jouissant d'une grande notoriété sur la scène internationale de l'art contemporain, mais aussi des jeunes talents. Cette manifestation rend à chaque édition hommage à l’art et à son pouvoir de créer une symbiose entre les êtres humains de toutes les tendances et de toutes les origines.

Cette 4ème édition est, en outre, rythmé par des temps forts, à Casablanca comme à Dakhla, alliant expressions artistiques et échanges scientifiques.

Depuis sa première édition en 2015, Arkane Afrika a pu réunir près de 500 artistes et 10.000 visiteurs de près de 30 pays dont le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, le Congo, la Côte d’Ivoire, l’Éthiopie, Madagascar, le Mali, le Maroc, le Nigeria, le Rwanda, le Sénégal, le Soudan, le Togo et la Tunisie.