Vernissage à Rabat de l'exposition Universum de Maria Kermadi

5437685854_d630fceaff_b-
991
Partager :

Le vernissage de l'exposition Universum, de l'artiste peintre maroco-française Maria Kermadi, a eu lieu ce jeudi 4 octobre  à l'espace Rivages à Rabat

Dans cette exposition, organisée par la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l'étranger jusqu'au 31 octobre, l'artiste Maria Kermadi simule un monde (Universum) qui reflète les conditions de la terre, de l'Homme et de l'environnement.

A travers ses œuvres, l'artiste peintre, qui s'est distinguée lors de la Conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22 de Marrakech), a eu derechef recours à certains matériaux utilisés dans ses toiles, plaçant ainsi l'environnement au cœur d'un parcours créatif hors du commun.

En marge de la cérémonie du vernissage, à laquelle ont assisté de nombreux artistes peintres marocains et étrangers, Maria Kermadi a indiqué que son art se distingue par la diversité des thèmes choisis, notamment la préservation de l'environnement, précisant qu'elle fusionne des matériaux naturels pour dessiner les visages des femmes.

"La femme en elle-même est le monde", a-t-elle lancé à cet égard.

Quant à sa démarche artistique, elle n'impose aucune limite ou restriction au mouvement de ses couleurs, a-t-elle expliqué, car, pour elle, "l'abstraction m'ouvre un vaste terrain de jeux, l'imaginaire est aiguisé, l'abstraction excite mon imagination et me donne de vastes possibilités de créativité".

Maria Kermadi s'est réjouie du développement de la scène artistique marocaine, soulignant qu'elle avait personnellement bénéficié de la richesse des expériences de plusieurs artistes marocains.

De son côté, l'artiste peintre et poète marocain Fouad Cherdoudi a salué le travail de Maria Kermadi ainsi que la diversité de ses styles artistiques, tant en termes de couleurs que de thèmes.

"Parfois nous regardons des œuvres semi-abstraites et parfois abstraites", a-t-il déclaré, ajoutant que cette exposition marquerait un tournant dans la carrière artistique de Maria Kermadi.

Diplômée en histoire de l'art à la Sorbonne, l'artiste peintre maroco-française poursuit actuellement ses études à l’École des beaux arts de Besançon en France. Artiste et commissaire d'exposition, elle a participé à des rencontres et salons internationaux d'art contemporain. Elle a exposé dans plusieurs pays, notamment en France, Italie, Espagne, Inde et au Bahreïn.

Inauguré en mars 2016, l'espace Rivages accueille les créations des artistes résidant à l'étranger tout au long de l'année. Une initiative de la Fondation Hassan II pour les MRE afin de permettre aux artistes d'exposer dans leur pays d'origine et faire découvrir leurs travaux au public marocain.