Vernissage de l'exposition IN-DISCIPLINE d’artistes béninois

5437685854_d630fceaff_b-
805
Partager :

Le vernissage de l'exposition des artistes béninois Ishola Akpo, Charly D’Almeida, Gérard Quenum, Nathanaël Vodouhè et Dominique Zinkpè, a eu lieu ce jeudi 5 avril à l'Espace Expressions CDG à Rabat

Organisée par la Fondation CDG en collaboration avec la Fondation Montresso, l'exposition intitulée "IN-DISCIPLINE", qui se poursuivra jusqu'au 06 mai prochain, met en valeur l’art et les artistes béninois, leurs parcours et leur contribution à l’enrichissement et la valorisation de l’art africain.

Cette exposition, dont le vernissage s’est déroulé en présence de plusieurs personnalités du monde de l’art propose au public, une révélation de talents d’artistes contemporains béninois dans divers domaines notamment, des sculptures qui interrogent sur les jeux de pouvoirs, les explorations photographiques, la fusion de l’âme et de la matière dans un univers de métal assemblé.

A travers leurs œuvres, ces artistes exposent également la variation sur le thème des jumeaux à travers des figurines en bois amalgamé. Il s’agit d’œuvres culturelles d’une valeur spirituelle importante représentant le patrimoine culturel du Bénin.

Dans une allocution à cette occasion, le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, chargé de la Coopération africaine, Mohcine Jazouli, a indiqué que "le Maroc, conscient des richesses culturelles du continent, entend rendre un hommage appuyé à l’art africain, et tient à en faire le centre de son mouvement culturel et son point d’ancrage originel".

Jazouli s’est félicité des efforts intenses déployés pour promouvoir ces initiatives, notant qu’au-delà des relations politiques excellentes qui lient le Royaume du Maroc et la République du Bénin, l’art vient renforcer ces liens.

De son côté, l’artiste Dominique Zinkpè a estimé que "l’art contemporain, ses artistes et leurs œuvres constituent un des vecteurs de ce développement artistique".

La richesse culturelle et les expressions créatives de l’Afrique ne cessent de faire résonner leur voix au sein de tous les grands rendez-vous célébrant l’art à travers le monde, a poursuivi Dominique Zinkpè.

A travers leurs créations, ces artistes questionnent avec conviction non sociétés, avec un trait d’humour et de poésie et renvoient le reflet de notre monde et de notre continent à travers des médiums pluriels sans cesse renouvelés, a-t-il ajouté.

Cette exposition met l’Afrique à l’honneur en valorisant l’art contemporain du continent, où fleurissent partout des événements culturels d’une très grande vitalité.