«HUB Africa» : L’entreprise africaine s’invite à Casablanca

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
couv-hub-africa Croire en l'Afrique, investir en Afrique. C’est demain jeudi 2 Avril que s’ouvrira  à Casablanca le Salon des entrepreneurs et des entreprises d’Afrique qui s’étalera sur deux jours. Ce rendez-vous qui en est à sa troisième édition sera l’occasion pour les participants de débattre des moyens pour promouvoir l’entreprise en Afrique et le partage des expériences entre les entrepreneurs africains et les investisseurs étrangers dans le continent.  Pour ce faire, plusieurs  expositions et ateliers de formation sont au programme. Selon les organisateurs, le salon sera également une opportunité pour présenter certaines solutions aux problèmes et dysfonctionnements qui entravent l’essor de l’entreprise en Afrique tels les études de faisabilité ou celles se rapportant aux montages juridiques et financiers entre autres. Au menu également  un forum dédié au  partage des exemples de réussite d’entreprises africaines ou évoluant en Afrique. Une vingtaine de pays exposeront dans ce salon et les organisateurs estiment que pas moins de dix mille visiteurs seront présents durant les deux jours du salon. Organisé    par NGE IMPACT sous le thème « Croire en l’Afrique, Investir en Afrique », ce rendez-vous devenu incontournable pour les entreprises d’Afrique demeure l’un des plus grands rassemblements des acteurs publics et privés, nationaux et internationaux en matière d’investissement et d’entrepreneuriat en Afrique. Pour Alioune Gueye, président de NGE Impact, « Le Continent africain connait depuis une dizaine d’années une croissance ininterrompue de 5 % en moyenne. Cette vitalité, il la doit aux termes favorables de l’échange, mais surtout à l’explosion de sa classe moyenne (300 millions d’habitants) et de ses revenus.» « Du continent de la misère, des conflits et de la désespérance, le continent africain redevient attractif et apparait de plus en plus comme le continent des opportunités, en témoigne l’afflux massif d’investisseurs dans tous les secteurs, » a-t-il ajouté. Selon les organisateurs, les objectifs à atteindre sont entre autres l’information en faveur des opérateurs internationaux sur les opportunités d’investissement par secteur, la sensibilisation autour de la création de l’entreprise ainsi que la création d’un écosystème propice à la création d’entreprises et à l’encouragement de l’investissement. Il va sans dire que les organisateurs tablent sur ce rendez-vous d’envergure pour présenter le modèle de développement politique, économique et social marocain. « L’accompagnement et la sécurisation de l’entrepreneuriat et des dirigeants, c’est pour nombre de nos pays, non seulement un enjeu économique capital, mais également un moyen d’en assurer le développement social, culturel, éducationnel et même politique,»  a déclaré le président d’Hub Africa, Zakaria Fahim.