4G : Les opérateurs ont moins de 1 an pour présenter leurs offres commerciales

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
couv-4g IAM, Méditel et Inwi auront une licence d’une validité de 20 ans. Le Conseil de gouvernement  qui s’est tenu le 9 avril a, entre autres,  adopté trois  projets de décret relatifs à l'attribution de licences pour l'établissement et  l'exploitation d'un réseau public de télécommunications utilisant les  technologies mobiles de quatrième génération. Il s'agit du projet de décret N  2-15-277 portant attribution à la société  "Itissalat Al-Maghrib S.A." d'une licence pour l'établissement et  l'exploitation d'un réseau public de télécommunications utilisant les  technologies mobiles de 4G, du projet de décret N 2-15-278  portant attribution d'une licence à la société "MédiTelecom S.A." et le projet  de décret N  2-15-279 portant attribution d'une licence à la société "Wana  corporate LA. Les projets de décret ainsi que le cahier des charges qui leur sont annexés  prévoient notamment une durée de validité de la licence de vingt ans, le  renouvellement de la licence par périodes supplémentaires n'excédant pas cinq  ans chacune. Il stipule également que l'ouverture commerciale du service 4G  doit intervenir au plus tard douze mois, suivant la date d'entrée en vigueur de  la licence. Ces projets prévoient aussi la contrepartie financière de la licence dont le  montant global pour les trois opérateurs est deux milliards DH au profit de la  trésorerie générale du Royaume. L'attribution de ces licences fait suite à l'appel à concurrence lancé par  l'ANRT en date du 17 novembre 2014, en application des dispositions de la loi n  24.96 relative à la poste et aux télécommunications, a rappelé le ministre.