ANRT : Le marocain parle au téléphone 1h32 en moyenne par mois

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :

couv-telephone

L’usage moyen sortant mensuel par abonné mobile a atteint 92 minutes soit une hausse de 15% sur une année glissante.

Au terme du troisième trimestre de cette année, le parc de la téléphonie mobile a recruté quelques 963.000 nouveaux abonnés. Les dernières statistiques publiées par l’ANRT révèlent que cette hausse a profité aux trois opérateurs du secteur. Maroc Telecom reste tout de même le leader incontesté sur ce segment. L’opérateur historique y a même renoué avec la croissance en affichant 18,38 millions d’abonnés tout en stabilisant ses parts de marché.

A fin septembre le parc totalise près 44 millions de prépayé. Un chiffre qui interpelle sur plusieurs points puisqu’il dépasse largement la population marocaine. Le segment a réalisé une croissance annuelle de plus de 7% et trimestrielle de 2,2%, portant ainsi le taux de pénétration à 133,4% (10,5% à fin juin 2014). Cependant, si le parc d’abonnés prépayé affiche une croissance significative, celui du post payé s’est stabilisé à 2,29 millions d’abonnés tout en marquant le pas au terme du troisième trimestre 2014. Le taux de pénétration sur ce segment est à peine de 6,91 %. IAM est là aussi leader du marché (environ 60%), suivi de Méditel (29%) et enfin Inwi (11%).

1h32 la moyenne mensuelle

L’usage moyen sortant mensuel par abonné mobile s’accroit de manière continue et atteint 92 minutes consommées en moyenne par client mobile par mois soit une hausse de 15% sur une année glissante. Cette croissance s’accompagne d’une évolution annuelle importante de 17% du trafic sortant mobile qui a atteint 12,6 milliards de minutes au cours du troisième trimestre de cette année.

Pour ce qui est du nombre d’abonnés Internet, il a atteint 8,5 millions à fin septembre soit un taux de pénétration de 25,6%. Le parc affiche un taux de croissance trimestriel de près de 9% et annuel de 62,8%. Le segment de l’Internet 3G représente près de 89% du parc global, avec 7,55 millions d’abonnés. Il est en hausse trimestrielle d’environ 10%. Le parc ADSL a enregistré une progression trimestrielle de 2,2% et annuelle plus importante qui titille les 20%.

Par ailleurs, l'ANRT relève que le segment internet a enregistré une baisse de 26 % sur la facture moyenne mensuelle par client, s'établissant à 25 DH HT/mois/client au 3ème trimestre 2014 contre 34 DH HT une année auparavant.

Ainsi, l'internet 3G et l'ADSL ont enregistré des baisses respectives de 32 % et de 7 %, alors que la facture moyenne s'établit à 15 DH HT/mois/client pour l'internet 3G et à 91 DH HT/mois/client pour l'ADSL à fin septembre 2014.