Agence Marocaine de Développement de la Logistique : Bilan du premier semestre 2014

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :

Younes-Tazi

L'Agence marocaine de développement de la logistique (AMDL) qui a tenue mercredi son Conseil d'administration, a procédé à la présentation des principales réalisations durant le premier semestre 2014, selon un communiqué du ministère de l Equipement, du transport et de la logistique.

Présidée par le ministre de l'Equipement, du transport et de la logistique, Aziz Rebbah, cette réunion a été consacrée également à l'approbation du bilan et comptes financiers de l'exercice 2013 et à la mise en place d'organes de gouvernance émanant du conseil de l'Agence en ligne avec le Code marocain des bonnes pratiques de gouvernance des établissements et entreprises publics, souligne le communiqué.

Ainsi, précise la même source, le premier semestre 2014 a été principalement marqué par la présidence effective par le roi, le 13 mai 2014 à Zenata, de la cérémonie de signature de plusieurs conventions visant l'accélération de la mise en œuvre de la stratégie logistique nationale.

Dans ce cadre, les contrats et conventions signés ont concerné la mobilisation du foncier pour le développement du réseau national des zones logistiques multi-flux, l'optimisation des chaines logistiques des flux import-export et des matériaux de construction et de distribution interne, explique la même source.

Ces conventions ont porté, aussi, sur le développement des compétences et la formation, l'aménagement de la liaison routière port de Casablanca-zone logistique de Zenata et l'organisation et le fonctionnement de l'Observatoire marocain de la compétitivité logistique.

Selon la même source, l'AMDL s'est attelée à l'activation de la mise en œuvre des différents plans d'actions issus de ces contrats à l'image du chantier ouvert en matière de développement de la logistique urbaine, ainsi que de la mobilisation par l'Etat des moyens nécessaires au fonctionnement de l'Observatoire et des efforts déployés pour la préparation des premiers projets de zones logistiques dans plusieurs régions du Maroc.

Lors de cette réunion, note le communiqué, une attention particulière a été accordée à l'institution et à la définition des modalités de fonctionnement des organes de gouvernance spécialisés émanant du Conseil, à savoir le Comité stratégique et d'investissement et le Comité d'Audit et de gouvernance.