Alliances-Holmarcom : Le promoteur s’explique

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
couv-alami-lazraq Le groupe tempère sur l’ampleur du conflit et annonce qu’un plan stratégique de restructuration pour ses filiales  est en cours d’analyse. Le management du Groupe Alliances n’a pas tardé pour réagir à l’affaire de la saisie de sa filiale EMT. En effet, le promoteur confirme qu’à la demande du Comptoir Métallurgique Marocain (filiale du groupe Holmarcom) une saisie sur les comptes bancaires d’Alliances Développement Immobilier (ADI) d’un montant de 10 733 351.75 DH a été prononcée le 27 mars 2015. Cette information a été portée à la connaissance d’ADI début avril 2015. Cette procédure concerne une demande de mise en jeu d’une caution accordée par ADI à sa filiale EMT pour couvrir une dette d’exploitation au profit du Comptoir Métallurgique Marocain. Cette demande est en cours de traitement par le Groupe Alliances. Le montant objet de cette procédure concerne une filiale d’ADI faisant partie du pôle Construction, qui a subi une contre-performance lors de l’exercice 2014, et n’est pas significatif au regard du Groupe Alliances. Il convient de préciser que le montant total des cautions octroyées par ADI à ses filiales du pôle construction au profit de leurs fournisseurs s’établit à 69 268 000 DH. Dans le cadre du plan stratégique initié par le Groupe Alliances, plusieurs options de restructuration sont en cours d’analyse pour chacune des quatre sociétés du pôle construction. Il est à noter que le titre Alliances demeure toujours suspendu de la cotation à la bourse de Casablanca sur la demande du CDVM.