Attjariwafa bank : Une banque engagée pour le Maroc et le continent

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :

Attijawari-bank

L’Afrique est indéniablement un relais de croissance sûr pour Attijariwafa bank. L’importance du marché africain pour le premier groupe bancaire marocain se manifeste dans la contribution de son activité sur le continent à ses résultats. C’est en substance ce qui ressort du dernier rapport d’activité du groupe bancaire. L’engagement d’Attijariwafa bank réconforte les estimations des analystes. En intégrant un ralentissement de l’activité au niveau national, les professionnels du marché prévoient une croissance annuelle moyenne 2013/2015 de 4,3% des crédits, tirée principalement par l’activité du groupe sur le continent africain notamment sur les régions Union économique et monétaire ouest-africaines (Uemoa) et la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac).

L’expansion du groupe à l’international ne concerne pas que l’Afrique. Celui-ci a d’ores et déjà noué des partenariats stratégiques avec de grands groupes bancaires dans d’autres continents notamment Bank of China, Qatar National Bank et Deutsche Bank. Ces partenariats reposent sur l’idée de faire bénéficier les clients de ces différents partenaires d’un traitement particulier en cas d’investissement à l’étranger.

L’autre volet important de la stratégie du groupe est la consolidation de sa position sur le marché marocain. Ce qui devrait se traduire premièrement par la consolidation de sa position sur l’ensemble des métiers et des segments clientèle historiques et le développement du segment des clients à faible revenu. De même, ce volet reposera sur la réalisation d’économies d’échelle à travers l’industrialisation des processus, la mutualisation et la rationalisation des structures.

Le renforcement de l’engagement du groupe sur le marché marocain donne lieu également à un intérêt grandissant de la banque aux PME et TPE (très petites entreprises). Les auteurs de cette analyse reviennent ainsi que la décision de la banque d’accompagner ces structures dans leur développement en consacrant de nouveaux financements de l’ordre de 10 milliards de DH pour les PME et 5 milliards au profit de 20.000 TPE.

Par ailleurs, la banque a pu réaliser et améliorer son activité ces dernières années, malgré un contexte sectoriel délicat, et ce, grâce à l’étendue de son réseau de distribution au Maroc et son activité en Afrique.