Bourse : 2015 s’annonce sous de bons auspices

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
couv-Bourse Les professionnels du marché ne cachent leur optimisme quant à la bonne évolution de la bourse en 2015 Le marché boursier casablancais  devrait s'orienter positivement durant le mois de février 2015, selon les  pronostics des analystes du Crédit du Maroc Capital (CDMC). « La place boursière casablancaise devrait anticiper l'amélioration attendue  de la masse bénéficiaire des sociétés cotées à l'issue de la publication des  résultats annuels 2014, ainsi que les opérations des introductions en bourse  (IPO) de quelques grandes entreprises, telles que Total Maroc et Marsa Maroc »,  estiment les analystes de la société de bourse. Après un exercice 2014 positif, la place casablancaise parvient à maintenir  le cap, au titre du premier mois de l'année en cours, pour clôturer en  territoire positif. Cette performance a coïncidé avec la conjonction de plusieurs facteurs, dont  une progression de 0,58%  des ventes de ciment, en décembre dernier et sa confirmation au cours du mois de janvier, par  rapport à la même période de 2014, et des perspectives de croissance de l'économie  nationale devant frôler les +4,8 pc en 2015, au lieu de +2,6 pc en 2014,  d'après le Haut-commissariat au Plan (HCP). Ce dernier attribue cette performance à la bonne campagne agricole et la  hausse de la demande extérieure consolidant l'amélioration des activités non  agricoles. Le mois a été également marqué par la finalisation par Maroc Telecom de  l'acquisition de six filiales africaines d'Etisalat, la présentation du groupe  immobilier Addoha d'un nouveau plan triennal baptisé "Plan Génération Cash",  couvrant les années 2015 à 2017, outre la montée en force du Crédit Immobilier  et Hôtelier (CIH) dans le capital de la compagnie Atlanta, en franchissant à la  hausse les seuils de participation de 5%  et 10 % dans le capital de  l'assureur. Dans ce contexte, le marché casablancais maintient le niveau de son indice  général au-dessus du seuil symbolique des 10.200 points. Le Masi s'adjuge ainsi  un gain de +6,26% à 10.222,56 points, au moment où le Madex marque un rebond  +6,84% à 8.379,11 points. Le comportement positif de la place casablancaise trouve son origine, selon  le CDMC, dans les évolutions contrastées des secteurs phares de la cote, à  savoir: les "Banques" et "Télécommunications", les "Bâtiments & Matériaux de  Construction" et l' "Immobilier". Ces quatre secteurs canalisent, conjointement, plus de 64% de la  capitalisation flottante totale avec des poids respectifs de 37,68%, 18,74 %, 14,83% et 7,67%. Il est cependant à noter que la contribution négative de l'"Immobilier" qui a terminé le mois de janvier de 2015 en décroissance de 11,62%.