Cosumar décroche un contrat au Cameroun

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
couv-cosumar L’industriel gagne le projet du complexe sucrier de Batouri au Cameroun Cosumar, leader du marché national du sucre, vient d’être retenue par le gouvernement camerounais, pour poursuivre le développement du projet du complexe sucrier dans l’interzone Bertoua-Batouri, dans la région de l’Est du Cameroun. Pour ce même projet, le Cameroun avait signé, le 13 avril 2012, un protocole d’accord avec la société indo-camerounaise Justin Sugar Mills, avant qu’une conduite insatisfaisante du projet, mais surtout une brouille survenue entre les deux parties, conduise finalement à la résiliation dudit protocole en juillet 2014. Un nouvel appel à investisseurs avait alors été lancé le 20 novembre 2014, et a débouché sur le choix, le 25 février 2015, du groupe Cosumar, qui a été sélectionné parmi trois postulants. Si le nom du 3ème candidat n’a pas été révélé, l’on sait cependant que Cosumar a été préféré au groupe français Somdiaa, qui domine déjà le marché local du sucre à travers la Société sucrière du Cameroun (Sosucam), sa filiale dans le pays. Investissement d’un montant de 60 milliards de francs Cfa, le complexe sucrier de Batouri qui devrait créer plus de 17 000 emplois, s’articule autour de la construction d’une usine de production d’une capacité de 60 000 tonnes par an, grâce à des plantations de canne à sucre s’étendant sur 32 000 hectares, avait précisé le ministre de l’Industrie dans son appel d’offres de novembre 2014.