Crans Montana : le Forum aura lieu à Dakhla malgré les attaques

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
couv-ECO Le président du forum : ces attaques ne m’intéressent pas parce qu’elles font partie du buzz. Dans le cadre de la tenue du Crans Montana Forum à Dakhla, Jean-Paul Carteron, président fondateur du Crans Montana Forum a donné une conférence ce 6 vendredi 6 mars à l’hôtel Sofitel Jardin des Roses à Rabat pour présenter le programme du forum. Organisé par le Crans Montana Forum et l’ISESCO (organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture) sous le thème « l’Afrique, La Coopération régionale et la coopération sud-sud », cet événement a pour vocation de rassembler les grands décideurs de la planète. Pour Jean-Paul Carteron, le choix est tombé sur Dakhla parce que la ville, un modèle et un exemple de développement pour le Maroc et pour toute l’Afrique, représente un centre de gravité pour l’avenir. « Il s’agit d’une question de cœur. C’est l’une des plus régions du Maroc où les gens sont accueillants et aiment ouvrir leurs portes au monde » explique le président, ajoutant que le Forum permettra de mettre l’accent sur ce qui se réalise maintenant à Dakhla et sur ce qui va se réaliser dans les années à venir. En décidant de tenir son édition de 2015 dans la ville de Dakhla, le Crans Montana Forum a ainsi choisi l’Afrique, une terre riche en ressources, mais jusque-là, marquée par son faible taux de croissance. Un continent en réanimation mais pleins de promesses, qui fait l’objet de plusieurs préoccupations internationales. D’où l’implémentation des coopérations Nord-Sud et coopérations sud-sud, afin de créer le lien d’entraide et de soutien entre les pays émergents et les pays développés. Au sujet des attaques dont le président a fait objet depuis l’annonce du choix de la ville, Jean-Paul Carteron a souligné que ces attaques ne l’intéressaient pas, parce qu’il s’agit d’un « carrefour ouvert de débats et de réflexions qui a reçu plus de 100 000 personnalités depuis sa création il y a une trentaine d’années » et que ce genre d’attaques font partie du buzz. Le forum prévoit un ensemble de panels et de workshops autour desquels les questions prépondérantes et majeures qui préoccupent la scène internationale seront discutées et débattues. La vocation du Crans Montana Forum est de réunir des personnalités influentes dont des chefs d’Etat, des chefs de gouvernement, des Ministres, des experts et décideurs dans différents domaines afin de créer le débat autour des coopérations régionales et coopérations Sud-Sud en Afrique. Les thématiques qui seront donc débattues lors de sessions plénières et sessions parallèles concerneront la meilleure gestion des ressources naturelles en Afrique, les télécommunications et les tics, l’industrie agro-alimentaire et l’industrie de la pêche, l’intégration mondiale du secteur financier de l’Afrique, l’ndustrie du tourisme ou encore l’énergie verte, un grand besoin pour l’Afrique. Le forum prévoit également de rendre un hommage à la femme africaine. « Le monde est en faillite à cause de l’homme. Aujourd’hui, le monde doit être conscient que la femme est l’élément de stabilisation. Leur potentiel a toujours été négligé » précise le président.