Croissance PIB : Seulement 2,3% au second trimestre

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :

graph

La croissance économique nationale au T2 2014 a été particulièrement soutenue par la reprise des activités non agricoles, au moment où l'activité agricole ressort en baisse.

Selon l'arrêté des comptes nationaux du second trimestre de 2014 établis par le HCP, la croissance du PIB ressort en décélération et se fixe à 2,3% contre 5% durant la même période de l'année 2013.

Par branche, la valeur ajoutée agricole en volume corrigée des variations saisonnières ressort en fléchissement de 2% au second trimestre de cette année contre 19,8% une année auparavant. Cette évolution s'explique par une baisse de l'activité de l'agriculture de 2,6% au lieu d'une hausse de 20,2% à fin juin 2013 et par une moindre augmentation de celle de la pêche à 7,1% au lieu de 15%.

La valeur ajoutée du secteur secondaire ressort, quant à elle, en amélioration de 2,1% (contre 0,5% une année auparavant).

Par composante, la consommation finale des ménages demeure le principal contributeur à la croissance économique au cours du second quart de l’année avec des dépenses en appréciation de 2,7%  au lieu de 3% en glissement annuel, contribuant à hauteur de 1,6 points à la croissance (contre 1,9 points une année auparavant). La consommation finale des administrations publiques a enregistré, quant à elle, une hausse de 2,9% contre 3,9% avec une contribution de 0,5 point. De son côté, l'investissement brut a connu une baisse de 0,7% contre 0,9% au T2 2013.