Dialogue Stratégique Maroc-Etats Unis : Le Maroc comme modèle pour l’Afrique

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
bouaida Pour trois ans, une série d'activités seront lancées visant à  promouvoir la croissance économique durable, à l’identification  et au développement des  "opportunités stratégiques"    Le Millenium Challenge Corporation (MCC) et  le Maroc ont signé le 9 avril à Washington, un mémorandum d'entente en vertu duquel  le royaume met à la disposition des pays africains son "expérience exemplaire"  et son assistance technique dans plusieurs secteurs productifs. Signé par la ministre déléguée aux Affaires étrangères et à la Coopération Mbarka Bouaida et la PDG adjoint du MCC, Nancy Lee, en marge de la  3è session du Dialogue Stratégique Maroc-Etats Unis, l'accord de trois ans  prévoit que la coopération entre les deux parties porte sur les moyens  susceptibles de faciliter le partage de l'expérience du royaume avec les pays  du continent, promouvoir les investissements privés et servir de modèle pour la  coopération Sud-Sud.  "Le Maroc a établi des liens historiques, culturels et économiques avec  plusieurs pays africains où le MCC est engagé. Les capacités techniques,  l'expérience exemplaire et les compétences du Royaume dans divers secteurs  productifs lui permettent d'apporter une expertise utile aux efforts de  développement soutenus par des fonds du MCC", se réjouit la société américaine  dans un communiqué. Le nouveau cadre de coopération repose sur la "vision commune" du MCC et du  Maroc en matière de réduction de la pauvreté en Afrique à travers la promotion  de la croissance économique durable, en se focalisant notamment sur la  promotion des nouvelles technologies et des modèles commerciaux innovants pour  favoriser l'entreprenariat. Les deux parties s'engagent ainsi à lancer une série d'activités visant à  promouvoir la croissance économique durable, identifier et développer les  "opportunités stratégiques" et coopérer aux niveaux national ou régional dans  les pays ou régions concernés. En effet, les pays africains devront bénéficier de l'expérience du Maroc  pour la mise en œuvre des projets et de son conseil en matière de gestion de  projets dans les secteurs concernés, ainsi qu'en matière de promotion de  technologies appropriées et de modèles d'affaires susceptibles de favoriser  l'entreprenariat. Dans le secteur de l'énergie, l'engagement du royaume pourrait aider à  faire avancer les objectifs de l'initiative du gouvernement US "Power Africa"  visant à accroître de manière considérable la production d'énergie dans  l'ensemble de l'Afrique sub-saharienne, indique le MCC.