Dolidol pose pieds en Côte d’Ivoire

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
dolidol Dolidol créera une usine en Côte d’ivoire pour un investissement de 11 millions d’euros. Opérationnel à partir de décembre 2015, la nouvelle usine de Dolidol devrait coûter pas moins de 119 millions de dirhams. L’annonce vient d’être faite par le Groupe Palmeraie industries et services, maison mère du fabricant de matelas. Ce projet avait été présenté par le président du groupe, Saad Berrada Sounni, au président de la République ivoirienne Alassane Dramane Ouattara, en marge de sa visite officielle au Maroc la semaine dernière. «L’implantation du groupe en Côte d’Ivoire est une 1ère étape dans le développement à l’international du Groupe Palmeraie industries et services», a déclaré Saad Berrada Sounni à cette occasion. «Ce projet industriel va permettre de renforcer davantage la stratégie industrielle et d’accompagner le développement d’autres secteurs comme celui de l’immobilier», a-t-il ajouté. Dolidol Côte d’Ivoire sera ainsi une usine ivoirienne de mousse polyuréthane et de matelas située à Yopougon, dans la zone industrielle d’Abidjan, immatriculée en Côte d’Ivoire et filiale du Groupe Palmeraie industries et services. Elle s’étalera sur une superficie de 17.000m2, et aura une capacité de production annuelle avoisinant les 6.000 tonnes de mousses polyuréthane et une production journalière de 1.500 matelas. L’usine devrait ainsi permettre la création de quelque 300 emplois directs. Le communiqué du groupe précise que les matelas fabriqués en Côte d’Ivoire par Dolidol devront être distribués à travers un réseau composé de partenaires locaux. Cette usine servira également de plate-forme continentale, et assurera la distribution des produits aux pays voisins, à savoir le Ghana, le Burkina Faso, le Mali, la Guinée et le Liberia.