Energies renouvelables : Partenariat avancé entre le Maroc et la Grande-Bretagne

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
couv-Energies-renouvelables  Une coopération qui s’inscrit dans la nouvelle stratégie énergétique nationale qui vise à sécuriser l’approvisionnement en énergie tout en adoptant une démarche de développement durable Les relations entre les deux royaumes s’intensifient de plus en plus dans le domaine des énergies renouvelables. Domaine dans lequel le Maroc dispose de l’un des programmes les plus ambitieux de l’Afrique du Nord et du Proche Orient et dans lequel le Royaume-Uni est un pionnier dans le monde en matière de recherche. Les deux pays partagent ainsi plusieurs opportunités de partenariat dans ce secteur. Le Maroc envisage donc de profiter de la position de leader de la Grande-Bretagne dans le cadre de sa stratégie nationale d’énergie. Un constat partagé par l’envoyé spécial du premier ministre britannique pour le commerce auprès du royaume Lord Sharman. L’envoyé spécial du premier ministre a déclaré, lors de sa visite de travail au Maroc à la tête d’une délégation d’entreprises et de spécialistes dans le domaine des énergies, qu’il était important que les hommes d’affaires britanniques et marocains se rencontrent afin de permettre la signature de partenariats commerciaux et technologiques entre les deux pays. La délégation commerciale britannique qui comprend des représentants de compagnies leaders dans le domaine de la prospection et de la production pétrolière ainsi que dans l’énergie solaire, éolienne et biogaz, mettra en relief le savoir-faire technologique britannique mis à la disposition du Maroc. L’ambassadeur britannique au Maroc, Clive Alderton a quant à lui mis l’accent sur la pertinence de la réunion entre les entrepreneurs marocains et britanniques dans le secteur des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, affirmant que le Royaume-Uni est un pays leader dans la production de l’énergie éolienne et peut aider le Maroc à réaliser les objectifs tracés dans sa stratégie nationale d’énergie. Au programme de la visite de la délégation britannique qui s’achève aujourd’hui, plusieurs rencontres avec diverses parties prenantes, dont de hauts responsables, ainsi que des visites de plusieurs projets dont un centre de recyclage des déchets. Said Mouline, directeur de l’agence pour le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique(ADEREE) a pour sa part mentionné le développement des énergies propres au Maroc où les projets énergétiques se multiplient et s'accélèrent depuis l’annonce du plan solaire national et le lancement de parcs éoliens.