Gaz naturel : Le Maroc un pays gazier à partir de 2020

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
couv-eco Le Maroc affute ses armes en matière d’exploitation gazière. Un budget de 40 milliards de DH pour la réalisation d’un terminal à Jorf Lasfar marquant la fin du contrat avec l’algérien Sonatrach Le Maroc passe à la vitesse supérieure en matière d’exploitation du gaz naturelle. Le ministre de l’Energie Abdelkadr Amara, vient en effet d’annoncer que son département envisage de réaliser un terminal du gaz  naturel liquéfié à Jorf Lasfar. L’annonce a été faite en réponse à une question orale du groupe socialiste à la Chambre des  Conseillers sur l'importation et le stockage des produits pétroliers, le  ministre de tutelle a confirmé que ce terminal sera doté d'infrastructures nécessaires,  outre des stations électriques, avec un coût de 40 milliards de DH. Cette structure qui sera parachevé dans les prochaines années, mettra un  terme à la dépendance du Maroc de ce produit. Selon Amara, les expérimentations débuteront en 2020, année marquant la fin du contrat  conclu avec le mastodonte algérien Sonatrach. Le pays est approvisionné en produits pétroliers via la raffinerie de  Mohammedia à hauteur de 70 %, alors que le reste est couvert par les  importations. relevant que le Maroc importe environ 50 % de ses besoins en la matière. Il est à rappeler que des recherches d’explorations récemment mené au nord de la ville de Kenitra ont donné lieu à deux sites de gaz exploitables.

lire aussi