HCP : Reprise de la croissance à fin mars

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
couv-eco3 Un regain du essentiellement à la bonne tenue de l’activité agricole  La croissance économique nationale aurait  accéléré au premier trimestre 2015, se situant à 4,4%, au lieu de 1,8% le  trimestre précédent. Dans son point de conjoncture du mois d’avril, le Haut-Commissariat au Plan (HCP) précise que cette performance est portée par une amélioration de 12,3% de la valeur  ajoutée agricole. En effet, "cette relance, attribuable à un redressement de la  production végétale et une amélioration des activités d'élevage, aurait été  favorisée par une bonne répartition spatiotemporelle des pluies et une  amélioration de l'utilisation des intrants", explique le HCP. Le cumul pluviométrique, reçu au cours des cinq premiers mois de la campagne  agricole 2014/2015, se serait accru de 58%, en variation annuelle et les  ventes des engrais auraient augmenté de 8%, souligne la même source. Le potentiel de récolte des cultures précoces, notamment celui des céréales,  des légumineuses et des cultures fourragères, se serait relevé de 8,8 %, 4,2  % et 3,2 %, respectivement, en comparaison avec le début de l'année courante. Les cultures sucrières et fruitières, moins dépendantes des fluctuations  climatiques, auraient poursuivi leur tendance ascendante pour la troisième  année consécutive. Seuls les agrumes et, dans une moindre mesure, les  oléagineuses s'inscriraient à contre-courant, enregistrant une baisse conjuguée  de la production et des exportations. De leur côté, les activités hors agriculture auraient connu une progression  de 3,2 %, en glissement annuel, tirées par les branches tertiaires hors  tourisme, selon le HCP qui fait savoir que le secteur tertiaire serait resté le  principal socle de la croissance hors agriculture, avec une progression de 4  %, contre 2,3 % seulement pour les activités secondaires.