Hausse du stock des céréales

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
couv-blés Le stock des quatre céréales se fixe à 23,1 millions de quintaux à fin novembre 2014 contre 16,7 millions une année auparavant. Selon l'Office National Interprofessionnel des Céréales et des Légumineuses (ONICL), la production cumulée des céréales, composée à hauteur de 98,2% par le blé tendre, se monte à 13,5 millions de quintaux à fin novembre au titre de la campagne 2014-2015. La collecte de blé tendre globale est drainée à hauteur de 84% par les commerçants négociants et les coopératives. Le reliquat étant drainé par les minoteries. De son côté, le cumul des importations témoigne d'une hausse de 79,1% à 27,4 millions de quintaux par rapport à la campagne précédente (dont 5,3 millions pour le seul mois de novembre), intégrant le maïs (12,4 millions), le blé tendre (10,1 millions), le blé dur (2,7 millions) et l'orge (2,2 millions). Par pays de provenance des approvisionnements, l'Argentine arrive en tête du classement avec 29% des importations, talonnée par la France (17%), l'Ukraine (10%), le Brésil (9%), le Canada (8%), les Etats Unis (6%), la Russie (5%) et l'Allemagne (5%). La transformation industrielle ressort, pour sa part, à 34,7 millions de quintaux à fin novembre 2014 (contre 34,6 millions à fin novembre 2013). Enfin, le stock des quatre céréales se fixe à 23,1 millions de quintaux à fin novembre 2014 contre 16,7 millions une année auparavant.