IAM : La dimension panafricaine se confirme

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
couv-maroc-telecom Six nouvelles filiales africaines de l’Emirati Etissalt sont désormais dans le périmètre de Maroc Telecom. Après plusieurs mois d’attente, Maroc Telecom vient de finaliser l’acquisition de six actifs en Afrique auprès d’Etisalat. L’opération devrait coûter 474 millions d’euros à l’opérateur historique marocain et concernerait les filiales présentes au Bénin, en Côte d’ivoire, au Gabon, au Niger, en République Centre-Africaine et au Togo. Cette acquisition, qui concerne également Prestige Telecom qui fournit des prestations IT pour le compte des filiales d'Etisalat dans ces pays, correspondant à la reprise de la participation du groupe Emirati dans ces opérateurs ainsi que sur le rachat par Maroc Telecom des prêts d'actionnaires. L’opération devrait se traduire, vraisemblablement, par l’entrée des filiales dans le périmètre de consolidation de Maroc Telecom, dès la publication des résultats au premier quart de cette année. A travers ces acquisitions, le Top Management du groupe table sur une augmentation significative de la part des filiales africaines dans le chiffre d'affaires global du Groupe durant les années à venir, passant actuellement de près de 27% à 40% à terme. Au volet financier et selon les estimations des analystes de Bmce Capital Bourse, l'intégration des 6 filiales dans le périmètre de consolidation du Groupe marocain devrait permettre, à périmètre constant, un chiffre d'affaires additionnel de et un Excédant Brut d’Exploitation (EBE) additionnel de 97,9 millions d’euros, soit une marge d'EBE moyenne de 22% (contre 47,7% pour les filiales africaines actuelles).