JET CONTRACTORS subit l’effet de la diversification

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
unnamed (12) L’alerte tardive sur les résultats trouve son origine dans les effets combinés de la conjoncture morose du marché national et les pertes subies par les filiales françaises Le Groupe JET CONTRACTORS (ex JET ALU MAROC) vient de publier un Profit Warning sur ses résultats 2014. En l’espace de 2 mois, c’est la sixième alerte sur les résultats publiés par les sociétés cotées à la bourse de Casablanca. Et pour cause : Les mauvais tours de la conjoncture. Pour le cas de ce nouvel entrant au marché casablancais, le groupe prévoit un résultat net consolidé 2014 en baisse par rapport à une année auparavant. Rappelons qu'au cours de l'exercice 2013, JET CONTRACTORS avait procédé à la reprise de 4 sociétés françaises en redressement judiciaire. Ces entreprises en difficulté auraient nécessité de lourds investissements dans le cadre de leur restructuration. A ce jour, 3 d'entre elles ne génèrent toujours pas de bénéfices mais seraient sur la bonne voie d'équilibre notamment grâce à des prises de commandes en progression (9 millions d’euros en carnet pour les 3 filiales du périmètre Ile de France). A cet effet, une action sur les coûts et la restructuration organisationnelle et opérationnelle desdites filiales aurait été menée. A l'opposé, la filiale JET ALU (ex LEBLANC), acquise outre Méditerranée, devrait selon le Top Management générer des bénéfices avec un triplement de ses revenus et un carnet de commande important pour l'année 2015. Au niveau national et dans un contexte marqué par un manque de liquidité, ayant engendré une augmentation des créances clients et un allongement dans la réalisation des projets, le groupe s'attend à des performances 2014 en baisse et ce, malgré la hausse significative de son chiffre d'affaires. Dans ce contexte, JET CONTRACTORS annonce avoir adopté des règles de provisionnement strictes. A titre d'exemple, les créances en souffrance de paiement ont été provisionnées à hauteur de 25% dès 6 mois. Toutefois, le management du groupe demeure confiant quant à la solidité de ses fondamentaux ainsi que la rentabilité et la viabilité de sa stratégie long terme. A cet effet, JET CONTRACTORS cherche à conjuguer au mieux la complémentarité de ses métiers (énergie et construction) tout en sécurisant son chiffre d'affaires tant à l'échelle nationale qu'internationale. Avec un carnet de commandes de 1,7 milliard de DH (dont 490 millions en general contractor), où l'Afrique (Mali, Côte d'Ivoire et Guinée Equatoriale) et la France contribuent à 20%, le groupe ambitionne de renforcer sa présence géographique au-delà des frontières nationales.