L’ANRT critique la qualité de service des opérateurs

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
couv-tel Selon le régulateur, Inwi surpasse Maroc Telecom et Méditel en termes de qualité des appels et d’Internet. L’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) a publié ses dernières statistiques sur la qualité de service voix et Internet au Maroc. Selon le rapport d’évaluation de la qualité de services des opérateurs Télécoms, le régulateur fait état d’un taux moyen d’accessibilité du service de télécommunications, de continuité, de disponibilité et de fiabilité de l’ordre de 91,99%. Notons que l’ANRT estime que le taux de réussite normale par opérateur ne devrait pas être inférieur à 95%. Par opérateur, c’est Inwi qui affiche la meilleure qualité auditive des communications et le taux global des communications ayant une qualité parfaite/acceptable de 77,5%.Maroc Telecom venait en seconde place avec 76,9% et 74,7% pour Meditel. Au niveau de la 3G, le taux moyen de réussite des communications a atteint 91,9%. Inwi a également offert la meilleure qualité de service dans ce segment avec 77,5% pour la qualité auditive des communications et le taux global des communications ayant une qualité parfaite/acceptable. Maroc Telecom était toujours second avec 76,9% et 74,7% pour Meditel. Pour le service Data Internet mobile 3G, le taux global des connexions réussies varie entre 99,78% et 99,98%. Alors que le débit moyen de téléchargement fluctue entre 2,352 Mbps et 2,581 Mbps, et le débit maximal de téléchargement entre 6,493 Mbps et 6,965 Mbps, l’Anrt estime que le débit moyen d’envoi, lui, oscille 1,216 Mbps et 1,382 Mbps tandis que le débit maximal varie entre 3,327 Mbps et 3,466 Mbps. Dans le segment Internet mobile 3G, le taux global de connexions de réussies balance entre 99,78% et 99,98%. Le débit moyen de téléchargement fluctue entre 0,531 Mbps et 2,517 Mbps alors que le maximal entre 2,233 Mbps et 7,196 Mbps. Le débit moyen d’envoi varie entre 0,268 Mbps et 1,190 Mbps et le maximal oscille entre 0,677% Mbps et 3,781 Mbps, indique le communiqué de l’Anrt. Au regard de toutes ces statistiques, le régulateur télécom estime cependant qu’il y a une dégradation de la qualité du service par rapport aux autres campagnes de mesure. L’ANRT a déclaré attendre des opérateurs télécoms une amélioration.