La BCP compte consolider son caractère mutualiste

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
actu-bcp-siege- La BCP dévoile le montant à débourser pour acquérir la part majoritaire des Banques Populaires Régionales (BPR) La rumeur circule depuis un moment sur le montant que va débourser la BCP pour acquérir la part majoritaire de toutes les BPR. Hassan Basri, le DG de la BCP a récemment donné le bout du fil quant à ce deal. Selon le responsable, le montant à verser pour acquérir les 51% de toutes les BPR sera de 20 fois supérieur aux 316 millions de DH. Ceci nous amène donc à un montant de plus de 6 milliards de DH qui sera validé par le comité directeur du Crédit Populaire du Maroc. La nouvelle loi régissant le Crédit Populaire consacre le contrôle mutuel du capital de la BCP et des BPR. Cette disposition prévoit que le capital de la BCP soit détenu à au moins 51% par les Banques populaires régionales. Il est également prévu que le capital des BPR soit majoritairement détenu par la Banque Centrale Populaire à travers des parts sociales privilégiées qui seront réservées à celle-ci et qui coexisteront avec les parts sociales ordinaires qui continueront à être souscrites par les sociétaires. Le groupe Banque populaire au Maroc est formé de 19 Banques populaires régionales, représentant un réseau de plus de 1 100 agences dans tout le royaume. Actuellement, la banque à caractère mutualiste compte 450 000 sociétaires pour un capital de 3 milliards de DH. À cela, s’ajoute la Banque centrale populaire, qui a une structure différente et qui est cotée en Bourse. Il est à noter que le Crédit Populaire du Maroc (CPM) subit une réforme de fond sur ses textes juridiques. Cette réforme devra être concrétiser grâce notamment au projet de Loi qui consacre définitivement son caractère coopératif et mutualiste à l’instar des grands groupes mutualistes internationaux.