La promotion des investissements au Maroc au centre d'une réunion de Moulay Hafid Elalamy avec les membres de la Chambre de Commerce US

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :

couv-Moulay-Hafid-Elalamy

Le ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie Numérique, Moulay Hafid Elalamy, a tenu une réunion, à Washington, avec les membres de la Chambre américaine de Commerce, axée sur la promotion des opportunités d'investissement au Maroc.

Cette rencontre, tenue en marge du Sommet USA-Afrique, abrité par la capitale fédérale US du 4 au 6 août, a vu également la participation de Mamoune Bouhdoud, ministre délégué chargé des petites entreprises et de l'intégration du secteur informel et de Mme Amina Benkhadra, Directrice Générale de l'Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM).

A cette occasion, les intervenants se sont félicités de l'excellence des relations économiques et d'amitié entre les deux pays et ont manifesté leur volonté commune de raffermir davantage les relations de coopération et de partenariat entre le Maroc et les Etats-Unis.

Dans ce cadre, Elalamy a indiqué que “certes des résultats encourageants ont été enregistrés, mais demeurent en deçà des aspirations des opérateurs marocains et américains”, rappelant que le Maroc est le seul pays africain à avoir conclu un accord de libre-échange avec les Etats-Unis

Il a ajouté que “si les échanges commerciaux ont enregistré un taux de croissance annuel moyen de l'ordre de 20 % depuis l'entrée en vigueur de cet accord en 2006, les Investissements directs étrangers (IDE) en provenance des Etats-Unis ne représentent que 4,25 % du total des IDE en 2013”.

A ce propos, Elalamy a appelé à hisser les échanges à la hauteur des réelles potentialités des deux pays et invité les investisseurs américains à s'implanter au Maroc, notamment dans les secteurs à fort potentiel.

Il a, ainsi, mis en exergue les atouts nombreux du Maroc et ses avantages compétitifs qui font du Maroc un hub régional de production et d'exportation et une excellente destination pour les investisseurs, en mettant l'accent sur les réformes menées et les plans sectoriels déployés dans différents domaines tels que l'industrie, l'économie numérique, l'agriculture, l'énergie, les infrastructures et la distribution.

Le ministre a, par ailleurs, mis en relief la dynamique que connaissent actuellement plusieurs branches de l'industrie au niveau national dont l'automobile, l'aéronautique, l'électronique, l'agroalimentaire et le textile.

Il a, en outre, mis en avant l'impulsion récente insufflée au secteur industriel à travers le lancement du Plan d'Accélération Industrielle 2014-2020 qui prévoit également de renforcer la vocation africaine du Maroc.

A ce titre, Elalamy a souligné le positionnement particulier du Maroc vis-à-vis du continent africain, notamment à travers l'engagement au plus haut niveau de l'Etat pour promouvoir la coopération avec l'Afrique et l'expérience réussie de partenariat dans divers domaines.

“Le positionnement du Maroc en tant que hub régional et passerelle vers l'Afrique procure aux entreprises en quête de nouveaux marchés, un avantage de taille pour renforcer leur présence dans le continent”, a affirmé Elalamy.

Par ailleurs et dans le cadre du renforcement des relations de partenariat et d'investissement avec le secteur privé américain, Elalamy a tenu des réunions avec des chefs d'entreprises américaines opérant dans les secteurs de l'automobile et de la monétique et pris part aux rencontres B2B, organisées par la Chambre bilatérale arabo-américaine.