Le HCP revoit à la baisse le taux de croissance pour 2014

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
unnamed (3) Sur l’ensemble de l’année 2014, le taux provisoire de croissance aurait été, ainsi, de 2,2%, en baisse de 0,3 points  Dans son dernier communiqué, le Haut Commissariat au Plan (HCP) vient de réviser à la baisse ses estimations de croissance pour le T4-2014 à 1,8% (contre 2,7% initialement prévu), au lieu de 4,6% au T4-2013. Cette forte révision est attribuable particulièrement au secteur minier qui a vu sa Valeur Ajoutée (VA) se replier de 2,8%, contre une estimation initiale de +15,5%. La VA agricole, élément clé de la croissance au Maroc, a accusé un repli de 1,4% en volume (contre 21,2% un an plutôt). A l’opposé, la VA des activités non agricoles a enregistré une hausse à 2,3%. Dans le détail, le HCP note un affermissement de 13,3% de la Pêche (contre seulement 2,8% en 2013), une hausse de 5,9% des Postes & Télécoms (contre 1,4%) et une amélioration de 1,5% des services financiers & assurances (contre 0,6%). Un ralentissement a marqué l’évolution des branches Electricité & eau (3%, contre 5,8%), Transport (2,7%, au lieu de 2,9%), industries de transformation (1,6%, après 2,3%) et BTP (0,6%, au lieu de 6%). En revanche, des baisses ont été enregistrées au niveau de l’industrie d’extraction (-2,8%, après +6,6%) et des hôtels & restaurants (-3,5%, au lieu d’une hausse de 3,7%). En termes d’échanges extérieurs nets, ceux-ci ont contribué négativement à la croissance avec 1,7 point (contre une contribution positive de 2,3 points au dernier trimestre de 2013). Etant donné cette révision de la croissance au titre du T4-2014, le HCP a procédé à une rectification de son taux de croissance pour l’ensemble de l’année 2014 pour le ramener à 2,2%, soit une baisse de 0,3 point par rapport à l’estimation initiale retenue par le HCP au mois de juin 2014. Rappelons que Bank Al Maghrib tablait sur 2,5% quand le gouvernement affichait dans son bilan annuel un taux de 3%.