Le coût du risque plombe la BMCI

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
unnamed (9) En dépit d’un bénéfice en forte baisse, le Conseil d’Administration reste généreux et décide de distribuer 30 DH par action aux actionnaires Le groupe BMCI a dégagé, au titre  de l'exercice écoulé, un produit net bancaire (PBN) consolidé de 3,3 milliards  de DH, en progression de 4,5% comparé à la même période de 2013. D’après le communiqué publié par la banque, cette hausse du PBN est attribuable aux bonnes performances des revenus des  activités de marché (+51,6%) ainsi qu'à l'augmentation de la marge sur  commissions (+2,8%). En dépit d'une conjoncture économique difficile, filiale du groupe BNP Paribas a réussi à  renforcer son dispositif de maîtrise et d'anticipation des risques, l'effort de  provisionnement étant en progression de 67% par rapport à 2013. Dans ces conditions, le résultat net social a, quant à lui, atteint 461,1 millions de DH, en 2014, contre 604,1 millions une année plus tôt, alors qu'il ressort au  niveau consolidé à 364,4 millions de DH, contre 639,9 millions à fin 2013. Suite à la fusion BMCI et BMCI Crédit Conso (BCC), une charge exceptionnelle  d'impôt différé de 37 millions de DH a été constatée, ce qui a impacté le résultat net  part du groupe, qui s'est établi à 364,4 millions de DH, en baisse de 43,1% par rapport  au 31 décembre 2013. Les résultats annuels de la BMCI font également ressortir un repli de 1,8%  des crédits par caisse à la clientèle qui se sont établis à 51,2 milliards de DH, par  rapport à 2013. L'effet conjugué de l'augmentation des dépôts à vue et de la baisse des  ressources à terme a entraîné une baisse de 1,5% des dépôts de la clientèle  par rapport à 2013, pour s'établir à 41,9 milliards de DH. Par ailleurs, le Conseil d'Administration a décidé de proposer à l'Assemblée  générale la distribution d'un dividende de 30 dirhams par action.

lire aussi