Le groupe Saham cible le marché du Nigéria

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :

actu-saham

Premier assureur du continent (hors Afrique du Sud), présent dans 20 pays de l’Afrique,   le groupe marocain Saham vise à consolider sa position en ciblant le marché du Nigéria, devenu première économie africaine, la cote d’Ivoire, le Togo et la Mauritanie et le Mali, des pays à haut potentiel de croissance.

 A l’occasion des Rendez-vous de Casablanca de l’assurance, Mehdi Tazi, le directeur général de Saham Assurance au Maroc est revenu sur le développement africain du groupe, selon une information rapportée par le site web spécialisé « argusdelassurance.com », en déclarant : «Nous ne sommes plus un groupe marocain mais un groupe panafricain et panarabe. Dans tous les pays où le groupe s’implante, le management local est privilégié. Nous ne pouvons pas nous développer sans nous appuyer sur les ressources locales».  Il a estimé que les pays qui présentent les perspectives de développement les plus intéressantes dans le secteur de l’assurance sont ceux qui connaissent une croissance économique importante, où le taux de pénétration de l’assurance est encore faible. Selon le directeur général de Saham Assurance, les marchés qui intéressent Saham actuellement sont le Nigeria, mais également la Côte d’Ivoire, le Togo et potentiellement le Mali et la Mauritanie.

Depuis le rachat de l’assureur panafricain Colina, à la fin de l’année 2010, qui lui a permis de mettre d’un seul coup le pied dans onze pays d’Afrique, selon le même site, le groupe Saham, fondé par Moulay Hafid Elalamy, l’actuel ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, a multiplié les opérations d’acquisitions sur le continent. Au Maroc, son chiffre d’affaires s’élève à 400 M$ (298 M€), ce qui en fait le troisième assureur au Maroc. En dehors du Maroc, le groupe, présent dans une vingtaine de pays à travers 25 filiales d’assurances, réalise un chiffre d’affaires de plus d’un milliard de dollars (722,5 M€) en 2013. Si l'on exclut l’Afrique du Sud, le groupe Saham s’impose désormais comme le premier assureur du continent.