Le marché marocain dans le viseur des qataris

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
Benkirane-Qatar Le Qatar convoite le marché marocain. La Banque de développement du Qatar (QDB) cible des filières comme les hydrocarbures, l’aluminium ou encore le plastique. Une délégation d’hommes d’affaires qataris en provenance de Doha et menée par la QDB est allée à la rencontre d’opérateurs économiques marocains. La rencontre s’est soldée par la signature de plusieurs accords d’une valeur de 20 millions de dollars avec des importateurs marocains. A vrai dire, c’est l’aboutissement de 15 mois de travail de la part de QDB qui a donc fait venir à Casablanca des exportateurs qataris intéressés par le marché marocain. Une étude dudit marché a ainsi été menée, permettant aux opérateurs d’identifier les marchés cibles. Hormis les hydrocarbures, à la tête des filières ciblées figurent l’aluminium, le plastique, des produits hospitaliers ainsi que des produits d’hygiène. Pour les responsables Qataris, l’environnement marocain des affaires est très attractif et très compétitif. Ce qui participe à attirer l’investissement et les exportations de pays tiers. C’est sur cette base que QDB a commandé des études sur le marché marocain pour plus de visibilité afin de mieux cibler les créneaux porteurs pour les exportateurs. En 2013, les exportations du Qatar vers le Maroc ont dépassé le seuil des 800 millions de DH. A l’opposé, les importations se limitent à quelques 70 millions de DH.