Le secteur de l'offshoring contribue à hauteur de 2 pc dans le PIB du Maroc

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :

actu-med Le secteur de l'offshoring contribue annuellement à hauteur de 2 pc dans le produit intérieur brut (PIB) du Maroc, a affirmé le directeur général de Medz sourcing, filiale du groupe de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG), Abderrafie Hanouf.

S’exprimant lors de l'ouverture de la 11ème édition du salon international des centres de contacts et d'appels au Maroc (SICCAM) , initiée les 16 et 17 mai à Fès sur le thème "Relation clients: Construire de nouveaux  partenariats Nord sud", M. Hanouf a ajouté que le secteur génère également quelque 60.000 postes d'emplois, procure des ressources fiscales importantes à l'Etat et contribue à l'employabilité des jeunes dans d'autres pays étrangers et au renforcement de la notoriété du Maroc.

Il a aussi mis l'accent sur les perspectives "prometteuses du secteur de l'offshoring au niveau de la capitale spirituelle, rappelant les atouts dont  dispose la ville, notamment ses universités, ses ressources humaines  compétentes et son coût de vie complétif".

Le phénomène de l'externalisation des services est une tendance mondiale, lourde et irréversible, a-t-il fait savoir, notant que le secteur est tributaire des formations qualifiées, de la compétitivité économique du pays et des compétences des professionnels.

Citant des statistiques officielles, M. Hanouf a fait savoir que le secteur de l'offshoring est capable de doubler de taille et du chiffre d'affaires d'ici 2020.