Maroc -Mauritanie: Implantation d'un complexe de transformation des espèces pélagiques dans la Zone Franche de Nouadhibou

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :

unnamed sdg Le ministre des Pêches et de l'économie maritime, Nani Ould Chrougha, et le président de l'Autorité de la Zone Franche de Nouadhibou (ZFN), Mohamed Ould Daf, ont signé avec le président directeur général du groupe marocain UNIMER, Said Alj, un protocole d'accord pour l'implantation d'un complexe industriel de transformation et de  valorisation des espèces pélagiques dans la ZFN.

Le coût global de ce programme d'investissement est de 28 millions de dollars US, soit environ 10 milliards d'ouguiyas mauritaniennes, destiné à  couvrir les travaux d'aménagement du site, les installations de production, de  transformation et de stockage de 100.000 tonnes de produits pélagiques, dont  certaines espèces n'ont jamais été directement exploitées telles que l'anchois  et la sardine, indique un communiqué conjoint.

Le complexe sera réalisé sur une superficie de six hectares et durant une période n'excédant pas trois ans. Il comprendra toutes les composantes allant de la capture du poisson à la commercialisation des produits finis.

Selon la même source, ce programme d'investissement permettra de créer quelque 1.000 emplois directs et plusieurs centaines d'emplois indirects.

Pour ce projet, une attention particulière sera accordée à la formation  technique du personnel recruté, ainsi qu'à la collaboration avec les instituts de formation technique et de recherche halieutique, notamment l'Office national des inspections sanitaires des produits de pêche et de l'aquaculture en Mauritanie.

La signature de ce protocole d'accord intervient dans le cadre de l'appui à  la nouvelle politique de débarquement à terre des produits de la pêche pour  accroître la valeur ajoutée du secteur halieutique et contribuer à la création  de nouveaux emplois.

Le groupe marocain UNIMER est un leader mondial dans les conserves et  semi-conserves de petits pélagiques.