Maroc Telcom : Retour à la croissance à fin septembre

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :

couverture-ahizoun

Les réalisations de Maroc Telecom au titre des neuf premiers mois de l’année confirment le redressement observé au niveau des ventes avec toutefois une compression des marges.

Ainsi, le chiffre d’affaires consolidé s’apprécie légèrement de 1,9% à 21,8 milliards de DH. Cette hausse tire ses principales raisons d’une amélioration du chiffre d’affaires des filiales africaines de +11,5% à 6,3 milliards de DH, qui réduit l’impact de la détérioration du chiffre d’affaires local de -1,1% à 15,9 milliards de DH

Maroc :

Au niveau local, la dépréciation du chiffre d’affaires est principalement attribuable à l’activité mobile, dont les revenus ont baissé de 3,2% à 11,5 milliards de DH. A l’origine de cette baisse, la compression de l’ARPU de -5,2% à 66,7 Dhs/mois/client, amortie par la légère croissance du parc mobile de +0,4% à 18.381.000 abonnés.

Concernant la téléphonie fixe, le revenu s’élargit de 7,6% à 5,9 milliards de DH, grâce à l’essor de la Data (ADSL), combiné à une stabilisation du chiffre d’affaires Voix.

En volume, le nombre de lignes fixes s’est apprécié de +7,9 à 1.454 lignes, tirant profit d’une bonification des lignes à accès Haut Débit de +19,6% à 944.000 lignes.

Il convient toutefois de souligner la bonne performance enregistrée au troisième trimestre de cette année : croissance des revenus du Fixe & Adsl de +12% et une baisse du revenu du Mobile limitée à -0,8%

International :

Pour leur part, les filiales subsahariennes de Maroc Telecom confirment leur bonne santé. A cet effet, l’international renforce sa part dans le CA consolidé à 29,2% à fin Septembre 2014, contre 26,6% un an auparavant.

Par filiale, le classement des principaux contributeurs à la hausse des revenus se présente comme suit :

  1. Gabon : en tête avec une contribution de +220 millions de DH et un Chiffre d’Affaires en progression de +20,3% à 1,3 milliard de DH. Cette performance est due à la hausse combinée de l’ARPU (+10,4% à 88,6 Dhs/client/mois) et du parc local (+11,4% à 1.086.000 abonnés);
  2. Mali : +203 millions de DH en termes de chiffre d’affaires, d’où des revenus de 2 ,1 milliards de DH (+10,3% par rapport au T3-2013). Ceci s’explique par une hausse du parc de +21,7% à 9.715.000 abonnés;
  3. Burkina Faso : avec une contribution de +144 millions de DH, en conséquence d’une amélioration du parc (+34,6% à 5.681.000 abonnés) et d’un ARPU en baisse de (-16,2% à 30,0 Dhs/mois). Ainsi, le chiffre d’affaires a progressé de +8,9% à 1,7 million de DH;
  4. Et, la Mauritanie : +104 millions de DH, grâce à une hausse de l’ARPU de 18,1% à 65,2 Dhs/mois, amoindrie par la dépréciation du parc de -2,8% à 1.826.000 abonnés;