McKinsey : Le Maroc le plus endetté en Afrique et dans le monde arabe

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
couv-mckinsey Il arrive au 29ème rang des pays les plus endettés au monde et à la première position au niveau africain et arabe. Mckinsey Global Institute vient de publier son nouveau rapport sur l’évolution de la dette dans 47 pays. Selon ce rapport 2015, le Maroc est le pays le plus endetté en Afrique et dans le monde arabe. Le niveau d'endettement global (gouvernement, ménages, entreprises) a augmenté de 20 points de produit intérieur brut sur la période 2007-2014, représentant désormais 136% du PIB. De ce fait, le royaume se classe au 29ème rang des pays les plus endettés au monde et à la première position au niveau africain et arabe. Les trois composantes de cette dette ont progressé. Celle contractée par l’État s’est accrue de 8 points, se situant ainsi à 62% du PIB, alors que l'endettement des entreprises s’est amplifié de 7 points à 51% du PIB et celui des ménages de 5 points (23% du PIB). Le Maroc est ainsi plus endetté que l’Afrique du Sud qui est classé 32e au niveau mondial avec un niveau d’endettement global représentant 133% du PIB, l’Égypte (37e avec 106% du PIB), l’Arabie saoudite (45e et 59%) et le Nigeria (46e et 46% du PIB). L’analyse de l’institut portant sur les 47 pays les plus endettés au monde a fait ressortir que la dette des pays africains demeure très modeste comparée aux niveaux enregistrés dans les économies développées. Par ailleurs, il est à noter que l'endettement mondial a augmenté de 57.000 milliards de dollars entre 2007 et 2014 pour atteindre près de 200.000 milliards. En 2014, il pesait 286% du PIB mondial, contre 269% en 2007, selon McKinsey.