Mediaco Maroc quitte la bourse huit ans après sont introduction

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :

20061103111703-mediaco2

Mediaco Maroc a récemment déposé une demande auprès du CDVM pour se retirer de la cote casablancaise. Et pour cause, la société traine des résultats négatifs d’année en année.

Mediaco Maroc jette l’éponge. Le spécialiste des appareils de levage coté à la bourse de Casablanca a récemment déposé un projet d’offre publique de retrait auprès de l’autorité de régulation du marché (CDVM).  « Ce projet d’offre publique de retrait porte sur les titres Mediaco Maroc non détenus par Afrique Levage. A l’issue de cette offre, la société a l’intention de demander sa radiation de la Bourse de Casablanca », précise-t-on auprès du CDVM.  Selon les dispositions de l’article 31 de la loi précitée, le régulateur dispose de 10 jours ouvrables pour examiner la recevabilité de ce projet.

Mais qu’est ce qui motive Mediaco Maroc à quitter le marché financier? A vrai dire, la situation financière de la filiale d’Afrique Levage est aujourd'hui désastreuse. Les réalisations négatives se succèdent d’un exercice à un autre. Elle a terminé 2013 avec une perte nette de 17 millions de DH qui s'ajoutent aux pertes de 39,98 millions de DH et 118 millions de DH enregistrées respectivement en 2012 et 2011.

Un cours en bourse qui chute de 94% depuis son introduction

Huit ans après son entrée à la Bourse de Casablanca et après deux années mouvementées pour l'entreprise, marquées par un bras de fer sur le contrôle de son capital et une chute brutale du cours de ses actions, Mediaco Maroc prépare donc une sortie en catimini.

L'action de l'entreprise marocaine a en effet perdu 94% de sa valeur depuis 2006. Introduite à un cours de 495 DH en 2006, elle s’échange actuellement à quelques 28 DH.

Cependant et malgré le désastre des comptes, la dissolution de la société n’est pas à l’ordre  du jour. Il est à noter que ses capitaux propres sont désormais inférieurs au quart du capital social (42,875 millions de dirhams). Pourtant, le conseil d'administration de Mediaco Maroc ne compte pas acter sa dissolution. "Il n'y a pas lieu à dissolution anticipée de la société [...] qui continuera d'exister", fait-on savoir au niveau de la première résolution qui sera proposée aux actionnaires de Mediaco Maroc, convoqués en Assemblée générale le 24 septembre prochain.