Mine : Le Canadien Maya monte en puissance au Maroc

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
unnamed (4) La société minière canadienne Maya Gold & Silver annonce avoir produit 3,7 tonnes d'argent l'an dernier sur le site de Zgounder à l'est d'Agadir. Selon la société minière canadienne Maya Gold & Silver les mauvaises conditions météo, à savoir de fortes pluies, ont entravé la montée en puissance de la mine de Zgounder en fin d'année et encore en janvier. Dans son communiqué, la société fait état toutefois de perspectives encourageantes. La production d'argent a débuté l'an dernier le 28 août et au total jusqu'à fin décembre, Maya a produit 3 746 kg de lingots d'argent tirés de 20 665 tonnes de minerai à une teneur moyenne de 278 grammes / tonne. Cette ancienne mine de l'Anti-Atlas réhabilitée par Maya après 17 millions d'euros d'investissement a débuté  sa nouvelle vie l'été dernier. Elle est située dans la commune rurale d'Askaoun au nord-est d'Agadir. Depuis le relancement du site, la capacité de traitement en minerai s'est étagée entre 55 et 188 tonnes par jour, selon Maya En décembre, la production d'argent s'est élevée, elle, à 512 kilos. En 2015, le rythme est passé à 482 kilos en janvier puis 783 kg en février après l'amélioration des conditions climatiques. Selon Maya en 2014, 3 410 kg de lingots d'argent ont été expédiés en Suisse pour obtenir 3 331 kg d'argent affiné à 99.9%. Après avoir connu des mois de réhabilitation, la mine d'argent Zgounder avait été inaugurée le 20 septembre par le ministre de l'Energie et des mines, Abdelkader Amara. Elle doit employer jusqu'à 200 personnes. La capacité de traitement des installations sera de 200 tonnes de minerai brut par jour. La production prévue par Maya doit atteindre 20 tonnes d'argent par an au lancement pour passer à 32 tonnes ensuite. Maya Gold & Silver est une société canadienne indépendante basée à Blainville près de Montréal. Elle est cotée à la bourse canadienne TSX Venture Exchange où elle pèse 20 millions de dollars canadiens. L'entreprise s'était lancé en 2007 au Mexique dans les métaux précieux avant de vendre ces actifs et de se tourner vers le Maroc.

lire aussi