Mines : Amara promeut le secteur au Canada

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
unnamed (1) A Toronto, Abdelkader Amara présente les atouts du secteur minier marocain en faisant sa promotion dans la plus grande messe des mines au monde La participation du Maroc aux travaux de  "Prospectors & Developers Association of Canada (PDAC) 2015", l'un des plus  grands meetings internationaux sur les mines, offre au royaume l'opportunité de  faire la promotion du secteur minier marocain hors phosphates. Cette messe minière, a été l’occasion pour le ministre marocain de l’Energie et des Mines, Abdelkader Amara, de dévoiler davantage les objectifs de la Vision 2015 pour les mines marocaines (hors phosphates). « Notre objectif à travers la participation à cet événement mondial à Toronto  est de faire la promotion de ce secteur" pour lui permettre de contribuer  davantage à la croissance de l'économie nationale »,  soutient le ministre. Il est à rappeler que le chiffre d'affaires du secteur minier hors phosphates ne dépasse pas  actuellement les 5 milliards DH. Cette promotion est axée sur trois volets.  Le premier concerne la  modernisation de la loi régissant ce secteur.  Une loi qui date des années 50 et  qui a été revue de fond en comble. Objectif de ce lifting juridique : permettre au secteur minier de  connaître "un essor très important", notamment en ce qui concerne les autorisations et  les permis miniers, les superficies concernées par la reconnaissance et  l'exploitation, les minerais concernés par les autorisations. Concernant le 2ème volet, il porte sur le renforcement du service géologique  national à travers la mise sur pied au sein du ministère de l'Energie, des  mines, de l'eau et de l'environnement, d'une Direction centrale dédiée à la  géologie en vue de "rattraper le retard cumulé dans la cartographie géologique"  et d'achever la couverture du territoire national. Quant au 3ème volet, il concerne la zone minière de Tafilalet-Figuig (60.000  KM2), qui regorge un grand potentiel et qui sera ouverte aux investissements  privés. La rencontre "PDAC 2015" de Toronto, qui se veut "une grand-messe qui  connaît la participation d'investisseurs de par le monde aussi bien canadiens  qu'étrangers devrait permettre au Maroc de vendre son attractivité dans le  secteur minier hors phosphates. « Nous souhaitons que nous puissions dans les années à venir passer de 5  milliards à 15 milliards DH de chiffres d'affaires dans ce secteur  hors-phosphates et de doubler les emplois dans ce domaine qui passeraient à  30.000 emplois, ce qui serait très important », indique Amara. A rappeler qu'une importante délégation marocaine, conduite par Amara,  est actuellement à Toronto pour prendre part aux travaux de "Prospectors &  Developers Association of Canada (PDAC) 2015", un des plus grands meetings internationaux sur les mines, qui se tiendra du 1er au 4 mars.