Miriem Bensalah au Conseil d’Administration de l’IGD

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :

couv-meriem-bensalh-mosco

La présidente de la CGEM est la première femme arabo-africaine à siéger aux côtés de 10 CEO leaders de grandes multinationales africaines et américaines

Miriem Bensalah-Chaqroun, présidente de la Confédération des entreprises du Maroc (CGEM) a été désignée, hier mardi à New York, membre du Conseil d'administration de l'ONG US « Initiative for Global Development » (IGD).

La patronne de patrons marocains est la première femme arabo-africaine à siéger aux côtés de 4 autres nouveaux membres, dans ce directoire qui réunit un total de 10 CEO leaders de grands groupes internationaux africains et américains. Cette annonce a été faite par le président du directoire, Robert Mosbacher Jr, fondateur de « Bizcorps" - un programme à but non lucratif dont l'objectif est l'adéquation entre formation et promotion de la PMI dans les pays émergents, en marge des travaux annuels de Frontier 100 Forum IGD (22-23 octobre).

Mosbacher s'est félicité de l'arrivée de la présidente de la CGEM au sein du CA de l'IGD, qui, en « tant qu'acteur clé au Maroc, est exactement la personne appropriée pour aider IGD à accroître les investissements en vue du développement économique ».

Après avoir remercié le Président pour la confiance placée en elle, Bensalah-Chaqroun, a fait part de sa fierté en tant que femme de représenter le continent africain et la communauté des affaires au sein de l'IGD.

Elle a par ailleurs saisi cette opportunité pour la promotion de l'approche genre et des jeunes en plus de la dynamisation des PME/PMI en tant que levier de développement dans le continent.

Créée en 2003 et parrainée par les anciens Secrétaires d'Etat Madeleine Albright et Colin Powell, IGD est constituée d'un réseau de dirigeants de 80 compagnies opérant dans des secteurs à fort potentiel de croissance. Elle a pour objectif la lutte contre la pauvreté à travers la promotion de la croissance stratégique et l'investissement dans les pays en voie de développement, notamment en Afrique. La CGEM et l'IGD, qui avaient signé un mémorandum d'entente en novembre dernier à Washington, à l'occasion de la visite de S.M. le Roi Mohammed VI aux Etats-Unis.