Mohamed El Ouafa : « Le prix du pain n'augmentera pas »

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
couv-elouafa Le ministre précise que cette décision est connue de la Fédération nationale de la boulangerie et pâtisserie au Maroc. Invité le 16 décembre du Forum de la MAP, Mohamed El Ouafa a affirmé qu’il n’y aurait « pas d’augmentation du prix du pain tant que le blé tendre est subventionné par la caisse de compensation ». Le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la Gouvernance a précisé que cette décision est connue de la Fédération nationale de la boulangerie et pâtisserie au Maroc. Lors de ce forum, le ministre a également assuré que la décompensation du sucre « n’est pas à l’ordre du jour ». Face aux inquiétudes des Marocains concernant les produits touchés par la réforme de la Caisse de compensation, Mohamed El Ouafa a également indiqué qu’une enveloppe de 23 milliards de dirhams a été allouée à la Caisse de compensation dans le budget 2015, voté ce 16 décembre. Une grande partie de cette enveloppe est destinée à subventionner le gaz butane. Le ministre a rappelé que 38% du gaz butane est consommée par les ménages alors que le reste est destiné aux secteurs productifs. Une façon de faire comprendre que, malgré la réforme de la Caisse de compensation engagée, le gouvernement ne se détourne pas des préoccupations quotidiennes des Marocains. Le ministre a également souligné que l'approche du gouvernement relative à la caisse de compensation a prouvé son efficacité eu égard aux changements des prix depuis 2012, relevant que jusqu'à aujourd'hui ces changements n'ont pas affecté ni le pouvoir d'achat de la classe pauvre ni les prix des produits. Rappelant que cette caisse a subventionné plus de 141 produits, depuis sa création en 1941 avec le système de «rationnement», le ministre a mis en avant son importance dans la stabilisation des prix notamment des produits de base tel le sucre, le blé et les hydrocarbures.