Noor I : le soleil se lèvera en 2015

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :

couv-noor1

Le plan solaire marocain commence à voir le bout du tunnel. La première centrale thermo-solaire sera opérationnelle d’ici à 2015

L’annonce a été faite dimanche à Ouarzazate, en marge du Moroccan Solar Festival. Le patron de l’Agence nationale de l’énergie solaire (Masen), Mustapha Bakkoury, a confirmé que la centrale Noor I serait fonctionnelle « l’année prochaine ». Pour un coût de sept milliards d’euros, la centrale fait partie du chantier du parc solaire de Ouarzazate. Sa capacité est estimée à 500 MW. Il s’agit donc d’un des plus importants projets de parc solaire à travers le monde.

A propos de l’avancement de ce projet justement, la seconde phase de sa construction débutera en 2015, avec la mise en place des centrales Noor II et Noor III. Mustapha Bakkoury a déclaré qu’un appel d’offres avait été lancé à cet effet. Ses résultats seront communiqués « avant la fin de l’année » courante, mais des groupes français et espagnols sont déjà pré-qualifiés. Quant à la troisième phase de cet avancement, son annonce sera faite « dans les prochaines semaines ». Le Maroc projette de produire 2 000 MW à travers l’énergie solaire, d’ici à l’année 2020. En effet, l’objectif premier à cette date-là est de couvrir 42% des besoins nationaux par le biais d’énergies renouvelables. D’ailleurs, Mustapha Bakkoury confirme que les travaux dans le cadre du projet de Ouarzazate avancent « de manière satisfaisante », dans l’esprit d’une « démarche volontariste » pour pallier le « problème du changement climatique », mais aussi la dépendance du Maroc en matière d’énergie.

Ce développement d’énergies renouvelables s’inscrit dans la politique gouvernementale, en relation avec sa stratégie de développement durable. Il s’agit également de faire évoluer le secteur éolien donc, notamment avec le parc de Tarfaya qui y sera consacré. Il est en cours de construction et sera considéré comme le plus grand parc éolien en Afrique. Le coût total de l’ensemble des projets du Maroc en matière d’énergies renouvelables est de 13,1 milliards de dollars.