Penny Pritzker : Rabat et Washington œuvrent pour une synergie dans le monde des affaires

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
Penny Pritzker S'exprimant en marge de la 5ème édition du Global Entrepreneurship Summit (GES Marrakech, 19-21 novembre), Penny Pritzker ne cache pas son contentement sur sa participation à cette manifestation d’envergure internationale. La Secrétaire d’Etat américaine au Commerce s'est félicitée des efforts fournis par le Maroc en matière de consolidation du climat des affaires, dans le cadre d'une démarche « absolument attractive pour la communauté américaine des affaires ». La responsable américaine évoque à ce sujet, l’Accord de libre échange qui lie Rabat et Washington depuis 2006 et qui constitue à juste titre « le fondement pour les deux nations de mettre en place davantage de partenariats dans le monde des affaires ». Dans ce sens, Pritzker annonce que les compagnies américaines « affichent la volonté de s'établir au Maroc, comme en atteste la présence dans le Royaume de pas moins de 150 compagnies américaines employant quelque 100.000 personnes », en faisant observer que le Maroc attire aussi bien les grandes multinationales US que les petites entreprises qui apportent leurs services et savoir-faire. Concernant, la stratégie africaine du Royaume consistant à mettre en place un partenariat gagnant-gagnant avec les pays du continent africain, Pritzker affirme que le Maroc et les Etats Unis peuvent « sans nul doute » oeuvrer ensemble dans le but de consolider cette dynamique vertueuse. « C'est là une démarche importante pour les Etats Unis, dans la mesure où nous souhaitons une plus grande relation avec les pays africains et le fait d'avoir une relation privilégiée avec le Maroc constitue une incitation certaine pour Rabat et Washington pour mettre en place des partenariats dédiés à cet objectif », souligne la responsable US. Et d’ajouter que « le sommet de Marrakech constitue une opportunité pour examiner les défis que rencontrent les femmes et les hommes qui souhaitent lancer des affaires, promouvoir davantage d'échanges commerciaux et d'opportunités d'emploi aussi bien au Maroc qu'aux Etats Unis ».