Performances mitigées chez Autohall

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
couv-autohall Le groupe affiche au terme de 2014 des réalisations commerciales en repli mais maintient ses ambitions pour les années à venir. Pâtissant d’un contexte sectoriel marqué essentiellement par une baisse du marché des véhicules industriels (-5,2% à 4 254 unités), un recul des ventes des voitures utilitaires légers (-1,3% à 12 411 immatriculations) ainsi qu’un retrait du segment des tracteurs agricoles (-30,1% à 2 986 tracteurs), AUTO HALL affiche au titre de l’exercice 2014 des agrégats financiers mitigés. Le chiffre d’affaires consolidé s’étiole de 1,7% à 3,3 milliards de DH pour un résultat net consolidé de 219,5 millions de DH, marquant à peine une hausse de 1% par rapport à l’année précédente. Sur le plan commercial, le concessionnaire coté à la bourse de Casablanca annonce à fin décembre 2014 les parts de marché suivants de l’ordre de 41,8% dans le segment du marché industriel; de  26,1% dans le marché des VUL (contre 26,6% en 2013 );  de 10,9% dans l’activité VP,( en raison de la hausse des écoulements de sa marque Ford (+6,2% à 9 846 unités) ;  Et, de 17,5% dans le marché des tracteurs agricoles (contre 29,5% une année auparavant), sous l’effet de l’arrêt des financements accordés par la société.  Concernant sa politique de rétribution des actionnaires, la société compte proposer à la prochaine AGO qui se teindra le 26 mai 2015, un dividende par action de 3,5 DH (similaire à celui de 2013). Sur un autre registre, il y a lieu de rappeler que l’exercice 2014 a été marqué par la signature de la convention de distribution de la marque Nissan au Maroc et l’homologation des véhicules Dongfeng. En termes d’investissements, le Conseil d’administration a pris note de l’ouverture de 3 nouvelles succursales à Rabat, Meknès et Oujda et la construction de 15 nouveaux sites dont 9 à Casablanca, le reste étant réparti sur les villes du royaume. En 2015, le Groupe AUTO HALL entend capitaliser sur l’élargissement de son portefeuille avec la commercialisation de la marque NISSAN au Maroc et sur l’étendue de son réseau de distribution avec l’ouverture de nouvelles succursales. Déjà à fin février 2015, les écoulements de la marque Ford ont enregistré une appréciation de 23,3% à 1 396 immatriculations.