Résultats semestriels : Semestre mitigé pour Centrale Laitière

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :

actu central-laitiere

Le Chiffre d’Affaires de Centrale Laitière a atteint 3,3 milliards de DH à fin juin 2014 soit une légère hausse de 2% en glissement annuel. Quant au résultat net, il augmente de 43% à 66 millions de DH au terme de la même période.

Un premier semestre contrasté pour la Centrale Laitière, notamment sur le plan opérationnel. L’impact de la hausse des prix des matières premières et l'effort d'investissement de la société ont eu raison des réalisations financières du groupe.

A fin juin, le Chiffre d’Affaires de Centrale Laitière a atteint 3,3 milliards de DH soit une légère hausse de 2% par rapport à la même période de l’année dernière. Cette légère performance est due essentiellement à la bonne tenue des réalisations commerciales sur les segments du lait et des produits fromagers. En revanche, l’exploitation accuse le coût. La baisse significative de 21,9% des indicateurs d’exploitation en témoigne. Cette variation est principalement attribuée à la hausse du prix d'achat des matières premières (lait cru, poudre de lait, beurres), des emballages, de l'énergie et du transport, ainsi qu'à l'alourdissement des investissements, notamment industriels, logistiques et en systèmes d'information.

Dans ces conditions, le résultat net du groupe augmente de 43% à 66 millions de DH, suite à la non-récurrence des charges liées à la distribution d'une prime exceptionnelle versée en 2013 à l'ensemble des salariés dans le cadre du changement actionnarial.

Pour les mois à venir, l’industriel entend poursuivre sa politique commerciale axée sur l'innovation et la rénovation de sa gamme de produits. De même, l'opérateur laitier ambitionne à améliorer davantage la performance de ses plateformes industrielles et logistiques.