Tourisme : Le marché brésilien dans la ligne de mire du Maroc

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
couv-Lahcen-Haddad  Lahcen Haddad, ministre du tourisme, a affirmé que 25639 Brésiliens ont visité le Maroc en 2013 grâce au Mondial des Clubs. Rappelant que le Brésil est devenu la 5ème puissance économique mondiale avec un potentiel de 6,5 millions de voyageurs à fin 2013, Haddad a affirmé au quotidien Aujourd’hui le Maroc que ce pays d’Amérique latine est un marché à fort potentiel pour la destination touristique marocaine avec une croissance moyenne de 23% entre 2009 et 2013. «Toutefois, l’intérêt porté au marché brésilien ne date pas d’aujourd’hui car ce marché était intégré depuis 25 ans dans la vision touristique marocaine eu égard aux bonnes relations qui existent entre le Brésil et le Maroc sur le plan culturel, politique et social» a noté de le ministre. Et de poursuivre : «Les flux touristiques en provenance du Brésil ont enregistré une croissance de 70% en 2013 avec 25639 touristes. Cette hausse peut être expliquée par les arrivées massives enregistrées lors du mois de décembre liées au «Mondial des Clubs du fait de la présence de l’équipe brésilienne Athlético Mineiro». Haddad a également insisté sur l’impact positif de l’ouverture de la ligne aérienne Royal Air Maroc directe Casablanca-Sao Paulo depuis novembre 2013 avec deux fréquences par semaine. «Les chiffres démontrent également à fin septembre un accroissement global en aérien de 48%, soit 13804 pax pour l’aéroport de Casablanca-Mohammed V avec 5371 arrivées, soit 91%, Marrakech-Ménara 6948 arrivées, soit une augmentation de 26%. «Le hub de Lisbonne joue un rôle majeur avec la ligne directe de TAP Portugal Lisbonne-Marrakech» a-t-il fait savoir. En matière de co-marketing, Haddad est revenu sur des partenariats négociés avec les dix grands TO du Brésil. Des éductours ont également été organisés en matière de promotion au profit de journalistes et d’opérateurs brésiliens pour drainer entre 60000 à 80000 touristes brésiliens à moyen terme. «Pour y parvenir, le ministère du tourisme œuvre pour l’accélération de développement de l’ordre culturelle et de l’offre balnéaire, très recherchées par les touristes brésiliens. L’ouverture d’une représentation in situ au Brésil a été décidée en 2013 et les démarches administratives, juridiques, financières, logistiques, techniques sont en cours pour doter le Maroc d’une délégation sur place» conclut le ministre.