Une nouvelle activité dans le giron Fenie Brossette

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
couv-eco L’entreprise vise à atténuer la méforme de ses activités historiques liées au secteur BTP. Dans le cadre de sa stratégie de diversification de ses activités initiée en 2012, la filiale négoce du Groupe ZELLIDJA vient de signer un contrat avec IVECO S.p.A (Groupe CNH INDUSTRIAL S.p.A). Ce nouveau contrat  porte sur la distribution des véhicules industriels de marque IVECO, à savoir les modèles EUROCARGO, IVECO 682 et STRALIS,  la vente de pièces de rechange ainsi que le service après-vente des gammes de véhicules industriels de marque IVECO sur le territoire national. A travers ce contrat, FENIE BROSSETTE, cotée en bourse depuis 2006, escompte renforcer son partenariat stratégique avec le Groupe CNH INDUSTRIAL suite aux différents contrats conclus avec les sociétés NEW HOLLAND CONSTRUCTION et ASTRA VEICOLI INDUSTRIALI pour une représentation au Maroc et avec IVECO en Côte d'Ivoire. Rappelons que FENIE BROSSETTE est implantée depuis 2014 en Côte d'Ivoire et en Mauritanie, où elle dispose de concessions pour la commercialisation des marques NEW HOLLAND, IVECO et IVECO BUS. Ces deux filiales africaines assurent aussi la vente des pièces de rechange et le service après-vente des gammes d'engins, de véhicules industriels et de bus desdites marques. Selon le Top Management, FENIE BROSSETTE devrait exposer la marque IVECO, dans un premier temps, à Tit Mellil-Casablanca, avant de s'implanter dans d'autres régions du Royaume. Inauguré en septembre 2013, le showroom de Tit Mellil s'étend sur une superficie totale de 19 000 m² et abrite un hall d'exposition de 900 m², un atelier de 1 400 m² (pouvant accueillir jusqu'à 14 poids lourds en même temps) ainsi qu'un magasin de pièces de rechange de 650 m². Signalons que suite à ce partenariat, la société ATLAS VEHICULES INDUSTRIELS, ex-importateur exclusif d'IVECO au Maroc, devrait se répartir la distribution des véhicules industriels de marque IVECO avec FENIE BROSSETTE en terme de gamme et non sur le plan territorial. En attendant l'impact de ces nouvelles activités, les analystes de BMCE Capital Bourse maintiennent leurs prévisions quant aux performances de la société. Ils tablent sur des revenus de 533,9 millions de DH (+8%) en 2014 et de  571,3 millions de DH (+7%) en 2015 pour des résultats nets déficitaires de  -22,3 millions et de -13,5 millions respectivement.