Wessal Casablanca-Port : lancement d’importants projets portuaires à Casablanca

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
unnamed (4) Ces projets consistent en la construction d'un nouveau chantier naval, l'aménagement d'un port de pêche et le développement d'un terminal de croisières Le roi Mohammed VI a procédé ce 13 mars au lancement d'importants projets portuaires inscrits dans le cadre du programme « Wessal Casablanca-Port » qui vient conforter le rayonnement économique et touristique de la métropole du Royaume. Mobilisant des investissements de l'ordre de 4 milliards de dirhams, ces projets, qui consistent en la construction d'un nouveau chantier naval, l'aménagement d'un port de pêche et le développement d'un terminal de croisières, permettront, à terme, une restructuration et une réhabilitation de la zone portuaire de Casablanca. La réalisation du futur chantier naval a, ainsi, pour objectif de restructurer et de développer le secteur de la réparation des navires au Maroc, d'attirer davantage d'investissements dans ce domaine, de répondre à la demande nationale en la matière et à une partie de la demande internationale, et de conforter la place du Maroc sur le marché mondial. Ce projet, qui sera réalisé en deux phases, prévoit la construction d'une cale sèche d'une capacité de 22 unités/an, l'aménagement de quais de réparation, la réalisation d'une forme de Radoub (élévateur à bateaux) d'au moins 5.000 T pouvant traiter simultanément six navires, et la mise en place d'un portique à sangles de 450 t. Ce chantier porte également sur l'aménagement d'un terre-plein de 21 ha, la construction d'ateliers et l'extension de la digue secondaire dite jetée Moulay Slimane (150 ml). Projet intégré, le port de pêche participera, pour sa part, à l'amélioration de la sécurité et des conditions de vie et de travail des pêcheurs de la ville, à la création d'un environnement meilleur de commercialisation et de valorisation des produits de la mer, à l'organisation du secteur de la pêche artisanale et au développement d'activités connexes. Ce projet, destiné à recevoir 160 barques de pêche artisanale, 120 chalutiers de pêche hauturière et 70 bateaux de pêche de la sardine, consistera en l'aménagement d'une digue principale d'une longueur de 665 mètres linéaires (ml), d'une digue secondaire de 500 ml, d'un terre-plein avec une surface de l'ordre de 7,6 ha et d'un bassin à flot (11,6 ha). Le terminal de croisières vise, quant à lui, à accompagner les projets touristiques prévus par le programme Wessal Casablanca-Port, à renforcer l'attractivité de la métropole conformément à la Vision 2020, et à répondre à la demande qui se fait de plus en plus forte des agences de voyages pour le tourisme de croisière.