Amara : Le coût global des projets routiers à Ouazzane s'élève à 600 MDH

5437685854_d630fceaff_b-
178
Partager :

Le coût global des projets routiers à Ouazzane s'élève à 600 millions de dirhams (MDH), a indiqué, ce mardi 26 juin, le ministre de l'équipement, du transport, de la logistique et de l'eau, Abdelkader Amara, lors d'une visite à plusieurs chantiers lancés dans cette ville

Lors de cette visite destinée à faire le point sur l'état d'avancement de ces projets, Amara a souligné que ces réalisations s'inscrivent dans sa première phase, dans le cadre du programme de réduction des disparités territoriales et sociales, avec une enveloppe budgétaire de 200 MDH, visant la construction de plusieurs routes reliant les centres aux douars, notant que le 2ème volet de ces projets rentre dans le cadre de la convention de partenariat signée avec les conseils municipal et provincial d'Ouazzane relative à l'aménagement de la rocade d'Ouazzane et d'autres routes, tandis que le dernier volet concerne la réparation de la route nationale N53 endommagée par les inondations.

La province d'Ouazzane bénéficiera de l'accompagnement de son réseau routier classé durant les trois prochaines années, avec un taux de 95 pc, étant donné son rôle fondamental dans l'amélioration de la circulation, l'assistance des usagers de la route et son impact socio-économique sur la ville, a-t-il relevé.

De son côté, le président du conseil provincial, Arbi El Mrahchi, a indiqué que cette visite est une occasion importante pour s'arrêter sur la mise en oeuvre de la convention de partenariat conclue avec le ministère et relative à l'aménagement de plusieurs routes reliant notamment le barrage Al wahda à Taroual, les régions Assjen à Ouazzane et la rocade d'Ouazzane.

Il a, ainsi, salué l'engagement des différents acteurs qui ont contribué à l'avancement des projets programmés à 85 pc, soulignant que ces résultats sont le couronnement d'un partenariat réussi et efficient entre les deux parties.

Doté d’un budget global de 50 milliards de dirhams, le programme de réduction des disparités territoriales et sociales en milieu rural (2017-2023) a été mis en place en application des Hautes Instructions Royales contenues dans le discours du trône de 2015 relatives à la région. Le programme vise notamment le désenclavement des populations rurales et des zones de montagne par la construction des routes, des pistes et des ouvrages de franchissement en vue d’améliorer la qualité de vie des habitants.