Artisanat : Le Maroc et Sénégal signent à Dakar un mémorandum d’entente

5437685854_d630fceaff_b-
550
Partager :

Un mémorandum d’entente a été signé, ce mardi 16 mai à Dakar, entre la Maison de l’Artisan (MDA) du Maroc et l’Agence pour la Promotion et le Développement de l’Artisanat (APDA) du Sénégal, en marge de la première édition du Salon International de l’Artisanat de Dakar (SIAD), organisée du 15 au 19 mai avec le Maroc comme invité d’honneur.

Signé par Abdellah Aadnani, directeur général de la MDA et Papa Hamady Ndao, directeur général de l’APDA, ce mémorandum d’entente vise le développement d’un partenariat mutuellement bénéfique pour les deux parties dans différents domaines de la promotion du secteur de l’artisanat au niveau national, régional et international.

A cet égard, les parties signataires s’engagent à identifier conjointement les potentialités de promotion du secteur de l’artisanat des deux pays et accompagner leurs opérateurs économiques, échanger expériences et expertises, notamment en matière de promotion, d’information commerciale, de design et d’innovation.

Elles conviennent également d’encourager les échanges de visites de travail et de prospection, d’invitation et de participation à des séminaires, ainsi que l’organisation de missions Business to Business, pour la consolidation des liens commerciaux et la création d’un réseau de développement de l’artisanat Maroc-Sénégal.

Elles s’engagent, en outre, à l’incitation à la conception et à la création d’une plateforme de promotion des exportations des produits de l’artisanat des deux pays, conformément aux législations nationales en vigueur, de même qu’elles ont décidé de tenir des semaines nationales de l’artisanat au niveau des deux pays une fois tous les deux ans.

La promotion et l’impulsion de la commercialisation des produits de l’artisanat dans les principaux centres touristiques des deux pays figurent également parmi les objectifs de ce mémorandum, signé dans le cadre de la journée du Maroc au SIAD.

Intervenant peu avant la signature de ce mémorandum d’entente, qui a lieu en présence, notamment de l’ambassadeur du Maroc à Dakar, Taleb Berrada, la secrétaire d’Etat chargée de l’artisanat et de l’économie sociale, Jamila El Mossalli, a indiqué que le Maroc et le Sénégal sont des pays frères et amis liés par une longue histoire et des relations privilégiées et séculaires.

« La coopération sud-sud est notre avenir et constitue une feuille de route pour les futures collaborations Maroco–sénégalaises dans tous les secteurs, et en premier lieu, le secteur de l’artisanat », a-t-elle souligné.

Lors de la dernière visite royale au Sénégal en novembre dernier, les deux chefs d’Etat, le roi Mohammed VI et Macky Sall ont présidé la signature d’une convention concernant la création d’un Salon tournant de l’économie sociale et solidaire et de l’artisanat, a-t-elle poursuivi, annonçant l’organisation de la première édition de ce salon tournant durant l’année en cours au Maroc.

« Le secteur de l’artisanat au Maroc, de par son rôle dynamique dans le tissu économique du pays, mais également sa qualité d’ambassadeur véhiculant un contenu privilégié et universel de la culture, traditions et savoir vivre marocains, ne peut que s’inscrire dans cette volonté de collaboration fédérant dirigeants et opérateurs économiques », a-t-elle précisé.

Pour sa part, le directeur général de la MDA, Abdellah Aadnani, a indiqué que ce mémorandum d’entente est à même de développer les relations de coopération entre les deux entités, promouvoir le secteur de l’artisanat dans les deux pays et développer la coopération Sud-Sud, en particulier dans le domaine de l’artisanat et ce, conformément aux instructions et orientations du roi Mohammed VI.

Il va également contribuer à la formation des artisans dans les domaines de la commercialisation, de la promotion et du marketing de l’artisanat des deux pays, a-t-il ajouté.

De son côté, le directeur de l’APDA du Sénégal, Papa Hamady Ndao, a fait savoir dans une déclaration similaire qu'il est primordial de conjuguer les efforts entre le Maroc et le Sénégal, qui disposent d’une tradition de partenariat séculaire, en vue du développement de l’artisanat dans les deux pays respectifs.

« Il s’agit d’une occasion pour partager nos expériences, nos savoir-faire et notre technicité dans le sens de développer l’artisanat sénégalais et marocain », a-t-il ajouté.

Après la signature du mémorandum, El Moussali et la délégation l’accompagnant ont effectué une visite au pavillon du Maroc, en compagnie notamment du ministre sénégalais de la Formation professionnelle, de l'Apprentissage et de l'artisanat, Mamadou Talla, et du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Mary Teuw Niane.

Le salon qui se poursuivra jusqu'à samedi prochain dans l'espace du Centre international du commerce extérieur (CICES), est organisé par l’Agence pour la Promotion et le Développement de l’Artisanat (APDA), en partenariat avec le ministère sénégalais de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat.

Outre le Maroc, la première édition du SIAD connaît la participation d’exposants du Mali, de la Gambie, du Niger, de Burkina Faso et de la Mauritanie.