BTP: Plus 40 MMDH d'investissements publics en 2019

5437685854_d630fceaff_b-
904
Partager :

Les investissements publics prévus en 2019 dans le secteur du Bâtiment et des travaux publics (BTP) dépassent les 40 milliards de dirhams a annoncé, mercredi à Rabat, le ministre de l'Equipement, du transport, de la logistique et de l'eau, Abdelkader Amara.

Les projets d'investissement programmés pour 2019 concernent les différents secteurs du BTP et auront inéluctablement un impact positif sur tout le cycle de l'économie, a affirmé M. Amara qui présidait une Journée d'information sur les programmes prévisionnels des marchés du BTP du ministère et des établissements et entreprises publiques sous tutelle au titre de l'année 2019.

La présentation de ces projets aux différents partenaires permet de donner plus de visibilité aux entreprises souhaitant se positionner par rapport aux programmes d'investissements arrêtés par le ministère, et ce, dans un cadre transparent et concurrentiel, a indiqué M. Amara à cette occasion, relevant que la quasi-totalité des projets sera menée par des entreprises nationales et des bureaux d'études et de laboratoires de BTP marocains.

"Cette rencontre permet aux professionnels du BTP d'avoir une meilleure visibilité sur la commande publique et de découvrir de près les projets du secteur au titre de l'armée en cours, et ce dans le cadre de la consolidation de la transparence, de la compétitivité et de la bonne gouvernance", a-t-il insisté.

M. Amara a en outre souligné que l'importance des investissements alloués cette année au BTP traduit le grand intérêt accordé par l'Etat à ce secteur combien vital pour l'économie nationale en termes de croissance, de création d'emplois et de mise en oeuvre des stratégies sectorielles qui ont une forte composante infrastructure.

La plus grande part des investissements prévus dans le BTP revient au secteur routier et autoroutier avec plus de 13,87 MMDH, suivi du secteur portuaire et maritime (12,76 MMDH), d'équipements publics dans le cadre de la maîtrise d’ouvrage déléguée (7,04 MMDH) et de l'eau (5,30 MMDH).

Le secteur ferroviaire s’accapare pour sa part 1,12 MMDH d'investissements suivi du secteur de la logistique avec 74 millions de dirhams.