Chefchaouen: 2,17 MMDH pour le développement du cercle d’El Jebha

5437685854_d630fceaff_b-
690
Partager :

Les cinq collectivités territoriales constituant le cercle d’El Jebha, dans la province de Chefchaouen, profiteront d’un programme de développement pour la période 2019-2022, doté d’une enveloppe budgétaire de 2,174 milliards de dirhams (MMDH).

Les projets de ce programme, détaillés dans une convention approuvée récemment par le Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, touchent l’infrastructure routière et portuaire (575,3 millions de dirhams), avec l’achèvement de la deuxième tranche de l’extension du port, la création d’un port à usage multiple, la réhabilitation de la route nationale n° 16 sur une distance de 55 km et la construction de plusieurs routes non-classées.

Quelque 610 MDH seront alloués à la construction de réservoirs et de stations de pompage, de centaines de kilomètres de conduites de raccordement et de distribution et plusieurs fontaines, ainsi qu’au renforcement des réseaux de distribution d'eau.

Les services d’assainissement liquide, le renforcement du réseau de collecte des eaux usées et la création de quatre stations de traitement bénéficieront d’un budget de 122 MDH, alors que 45,3 MDH seront investis dans l'électrification dans l’objectif d'accroître la capacité énergétique des centres de commutation et de renforcer et réhabiliter le réseau de moyenne et basse tension dans les centres émergents et les villages de la région.

Dans le volet éducation et formation, 155 MDH seront déboursés pour la création de 41 unités et deux centres de préscolaire, le remplacement de 76 classes préfabriquées, la construction de 21 réfectoires, l'acquisition de 38 autobus de transport scolaire, l’aménagement des cours de 82 établissements scolaires, le raccordement de 61 établissements au réseau d’électricité, d’eau potable et d’assainissement, la construction de 40 sanitaires et de 19 résidences pour enseignants, et la construction de trois lycées secondaires qualifiants et de trois écoles communautaires.

Le secteur de la santé bénéficiera d’un budget de 79,1 MDH visant la construction, la réhabilitation et l’équipement de plusieurs centres de santé et dispensaires dans les collectivités territoriales concernées, ainsi que l’achat d’ambulances. Par ailleurs, 116,1 MDH seront consacrés à la construction de maisons de jeunes, de centres de femmes, de salles couvertes et de terrains de jeux, outre la réhabilitation d’un certain nombre de camps d’été.

Afin de lancer des activités génératrices de revenus, la convention prévoit 180 MDH qui seront investis dans le secteur agricole, notamment pour l'achat et la distribution de chèvres et de ruches d’abeilles, la construction de centres de commercialisation des produits locaux, la construction de routes rurales, la plantation de figuiers, d'amandiers et d'oliviers sur une superficie de 2.500 hectares, ainsi que la réhabilitation de dizaines de kilomètres de canaux d'irrigation et le renforcement des capacités des associations et des coopératives locales.

Le programme compte également 9,8 MDH pour la construction d'un centre culturel, d'une bibliothèque, et de quatre salles de lecture; 9,5 MDH pour la réhabilitation et la reconstruction de quatre mosquées; et 272,5 MDH pour le développement intégré de centres émergents à travers la réhabilitation des routes et le renforcement de l'éclairage public et des espaces verts.