CIH : Hausse du RNPG de plus de 136% au premier semestre de 2018

5437685854_d630fceaff_b-
106
Partager :

Le Résultat Net Part du Groupe (RNPG) du Crédit Immobilier et Hôtelier (CIH) s’est chiffré à 289,2 millions de dirhams (MDH) au premier semestre de 2018, soit une croissance de 136,7% a annoncé, ce jeudi 6 septembre, le groupe bancaire

Le résultat net social de CIH Bank s’est établi, lui, à 231,7 MDH, en hausse de 60,2% par rapport au S1-2017 dont le résultat avait été obéré par le dénouement du contrôle fiscal, a indiqué un communiqué du conseil d'administration du CIH Bank. Hors impact du redressement fiscal de 2017, relève la même source, la croissance du résultat net social ressort à 16%, ajoutant que le résultat net social de SOFAC a progressé de 43% à 63,9 MDH.

Concernant le résultat d’exploitation social de CIH Bank, il a augmenté de 1% à 261,4 MDH, tandis que le résultat d’exploitation de SOFAC ressort à 91,6 MDH, en hausse de 12%.

Ainsi, le résultat d’exploitation consolidé a atteint 319,4 MDH, en amélioration de 86,5% par rapport S1-2017, sous l’effet combiné de la hausse du Produit net bancaire (PNB) et de la baisse du coût du risque. Dans ce sillage, le coût de risque consolidé à fin juin 2018 s'est établi à -111,5 MDH, a fait savoir le groupe bancaire, soulignant que l'application de la norme IFRS 9 a induit un impact sur les fonds propres de 229 MDH et une augmentation des provisions de 18,5%, ce qui a amélioré le taux de couverture des créances en souffrance de 11,5 points pour s'établir à 64%.

Le produit net bancaire (PNB) consolidé s'est, quant à lui, apprécié de 13,7% à 1,1 milliards de dirhams (MMDH) au S1-2018, alors que la marge nette d’intérêt (MNI) s'est élevée à 811 MDH en progression de 6,9%, a noté la même source, précisant qu'en social, le PNB de CIH Bank et de SOFAC ont évolué respectivement de 12,2% et de 9%.

Pour ce qui est du total bilan consolidé, il s’établit à 57,7 MMDH, en hausse de 8,1% par rapport au bilan d'ouverture du 1er janvier 2018. Sur le plan commercial, la banque a affiché des dépôts clientèle à hauteur de 34,3 MMDH, soit une progression de 23,5% et une collecte de 6,5 MMDH sur une année glissante, selon le communiqué qui explique cette évolution par l'augmentation des dépôts à vue de 18,2% à 25,8 MMDH et des dépôts à terme (+43% à 8,5 MMDH).

De leur côté, les crédits à la clientèle se sont établis à 43,2 MMDH, en hausse de 11,8% par rapport au premier semestre 2017, a relevé la même source, faisant remarquer que les crédits hors immobiliers ont enregistré une amélioration de 28%, à la faveur d'une hausse des crédits destinés à l'entreprise de 38,7% et des crédits à la consommation (+16,1%).